Le consortium formé par SUEZ et ses partenaires a conclu avec succès les discussions avec la SFI, la BERD et OeEB concernant un financement sans recours d’un montant de 300 millions d’euros pour la conception, la construction et l’exploitation d’une usine de valorisation des déchets d’une capacité de 103 MW, ainsi que d’une unité de recyclage des déchets de démolition.

Ces infrastructures permettront la fermeture de l’une des plus grandes décharges encore en activité en Europe. En concluant le 30 septembre un accord de financement sans recours de 300 millions d’euros avec la Société financière internationale (SFI), la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) et la Banque de développement autrichienne (OeEB), le consortium, formé par SUEZ, Itochu et Marguerite, marque une nouvelle étape du Partenariat Public-Privé conclu avec la ville de Belgrade en 2017. Le PPP, signé pour une durée de 25 ans et devant générer 1,6 milliard d’euros de chiffre d’affaires, prévoit que le consortium finance, réalise et exploite de nouvelles infrastructures de traitement des déchets pour la capitale serbe.

Le plan d’investissements comprend la construction d’une unité de valorisation énergétique des déchets d’une capacité de 43 tonnes/heure et 103 MW. L’installation sera raccordée au réseau électrique national et alimentera en chaleur la société de chauffage urbain de Belgrade, réduisant ainsi sa dépendance au gaz naturel. Les installations complémentaires comprennent une unité de recyclage des déchets de construction et de démolition d’une capacité annuelle de 200 000 tonnes et un site de stockage avec valorisation du biogaz. Le consortium a obtenu toutes les autorisations nécessaires pour débuter les travaux de construction, en vue de l’exploitation commerciale complète prévue pour démarrer en 2022.

SUEZ assurera la conduite de l’ensemble des installations dans le cadre d’un contrat d’exploitation et de maintenance de 400 millions d’euros de 25 ans. Développé par la Ville de Belgrade avec le soutien de IFC Advisory, ce PPP innovant est un modèle pour les pays à revenu intermédiaire désireux de fermer les décharges polluantes et de développer de nouvelles infrastructures dans le cadre d’un programme économiquement viable faisant appel au financement et à l’expertise du secteur privé.

Les nouvelles infrastructures permettront de fermer la décharge existante de Belgrade située dans la banlieue proche de Vinča, sur les rives du Danube et ainsi stopper les émissions polluantes. Ouverte en 1977, cette décharge de 40 hectares est l’une des 50 plus grandes décharges en activité dans le monde et la seule en Europe à être répertoriée par l’International Solid Waste Association. Les travaux de remédiation, prévus dans le plan d’investissement, contribueront de manière significative à améliorer l’impact environnemental ainsi que la qualité de l’eau du Danube.

Ce projet s’inscrit dans l’ambition du plan Shaping SUEZ 2030 qui prévoit notamment, avec l’ensemble de ses parties prenantes, de restaurer et préserver la planète pour un environnement plus durable.

Goran Vesic, Adjoint au Maire de Belgrade, a déclaré : « La Ville de Belgrade est heureuse d’avoir franchi cette étape clé de son partenariat avec SUEZ et ses associés, qui nous permettra de tenir notre promesse de fermer la décharge de Vinča et de développer des solutions de gestion des déchets à la pointe de la technologie pour les citoyens de Belgrade. »

« Avec ses partenaires, SUEZ se réjouit à l’idée d’apporter à la Ville de Belgrade les bénéfices environnementaux de ce projet historique et novateur, un modèle pour la région des Balkans occidentaux et au-delà. » Marie-Ange Debon, Directrice Générale Adjointe de SUEZ en charge de la France, l’Italie, l’Europe centrale et l’Europe de l’Est.


Pour plus d’informations : www.suez.com

Abonnez-vous à nos newsletters !