C’est la première fois depuis 2010 qu’un aéroport français intègre le palmarès de l’ACI. Lyon-Saint Exupéry succède en tête du classement à d’autres grands aéroports européens comme Hambourg (2018), Bruxelles (2016), Milan (2015) ou encore Athènes (2014).

Le prix a été remis aujourd’hui par Olivier Jankovec, directeur de l’ACI, en présence de Xavier Huillard, président-directeur général de VINCI, Nicolas Notebaert, directeur général de VINCI Concessions et Président de VINCI Airports, Étienne Blanc, 1er Vice-président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, Christophe Guilloteau, Président du Département du Rhône, David Kimelfeld, Président de la Métropole de Lyon, Gérard Collomb, Maire de Lyon, et Emmanuel Imberton, Président de la CCI Lyon Métropole Saint Etienne Roanne et Vice-Président du Conseil de surveillance d’Aéroports de Lyon, aux côtés de nombreux acteurs du territoire lyonnais et des équipes de VINCI Airports, lors d’une cérémonie officielle à l’aéroport de Lyon-Saint Exupéry.

Cette distinction confirme les résultats très positifs obtenus sur le plan opérationnel par VINCI Airports depuis 2016 :

  • fort développement de la connectivité de l’aéroport, avec 52 nouvelles lignes ouvertes, dont Varsovie et Beyrouth, deux capitales dorénavant reliées directement à Lyon ;
  • croissance du nombre de visiteurs : 11 millions de passagers en 2018, soit une augmentation de près de 27 % en trois ans ;
  • amélioration de l’expérience client grâce à la mise en place de nouveaux services en première mondiale comme le robot voiturier et la connectivité bus-fer-air ;
  • performance environnementale continue, avec l’obtention en 2017 de l’accréditation ACA 3+, qui atteste de la neutralité carbone de l’aéroport.

De nouvelle ambitions pour le développement de Lyon-Saint Exupéry

Afin de poursuivre et d’amplifier cette dynamique, VINCI Airports annonce aujourd’hui de nouvelles ambitions pour Lyon-Saint Exupéry. Sur le plan de la qualité de service, l’aéroport devient l’un des trois centres d’excellence pour l’innovation de VINCI Airports, aux côtés des aéroports de Lisbonne et de Londres Gatwick, VINCI Airports fera de Lyon l’un de ses aéroports d’avant-garde, en y expérimentant les dernières technologies digitales, biométriques ou d’intelligence artificielle, avant de les déployer au bénéfice de l’ensemble des 46 aéroports de VINCI Airports dans douze pays.

Parmi les aéroports les plus exemplaires au monde sur le plan environnemental, Lyon-Saint Exupéry fixera les bonnes pratiques pour concrétiser l’ambition portée par VINCI Airports pour l’ensemble de son réseau.

Nicolas Notebaert, directeur général de VINCI Concessions et Président de VINCI Airports, a déclaré : « Cette première place européenne pour l’aéroport de Lyon est d’autant plus encourageante qu’elle révèle un succès collectif. C’est d’abord celui du territoire lyonnais, qui fait le choix de l’ouverture, de la mobilité et de l’accessibilité pour tracer son avenir. C’est aussi le succès d’un modèle, la concession aéroportuaire, qui associe les énergies publiques et privées au bénéfice de l’aéroport et plus largement de toutes les parties prenantes locales. C’est enfin, et surtout, la réussite des équipes de Lyon-Saint Exupéry qui se sont totalement engagées depuis 2016 dans la dynamique globale de VINCI Airports et délivrent au quotidien un service irréprochable aux passagers de l’aéroport. Ce bilan positif nous permet de fixer avec confiance de nouvelles ambitions pour l’aéroport de Lyon, qui va poursuivre sa trajectoire de progrès, notamment sur les enjeux d’innovation aéroportuaire et de respect de l’environnement. »


Pour plus d’informations : www.vinci.com

Abonnez-vous à nos newsletters !