Récemment, dans le cadre d’un chantier d’un peu plus de 1 milliard d’euros lié à l’extension de sa mine de cuivre d’Aktogay, Kaz Minerals s’est tourné vers Genie pour trouver une solution adaptée à l’assemblage d’une construction en acier réalisée conjointement avec des grues Terex®.

Basé à Oskemen au Kazakhstan, le distributeur d’équipement Terex Korund Group of Companies a fourni 18 machines Genie® dont 12 nacelles Genie Xtra Capacity™ (XC™) : 6 nacelles 34 m Genie SX™-105 XC et 6 nacelles 40 m Genie SX-125 XC. Avec un défi : réussir une mission intense de 3 ans dans une région reculée.

Situé à l’est du Kazakhstan, à la frontière ouest de la Chine, le site Kaz Minerals d’Aktogay est une mine à ciel ouvert de grande envergure produisant au maximum 25 millions de tonnes de minerai par an. En 2021, quand l’extension sera finie, il passera à 50 millions de tonnes, doublant ainsi sa capacité avec une durée de vie de mine de 28 ans.

Entre temps, ça travaille beaucoup : depuis l’installation d’un nouveau concentrateur utilisé pour extraire le sulfure de cuivre du minerai brut, jusqu’à de nouveaux convoyeurs et autres équipements. Le développement du site inclut aussi une liaison avec le réseau ferré national, un accès aux routes qui vont jusqu’à la frontière chinoise et des logements pour les 1.500 employés du site.

Propriétaire de Korund, M. Sergey Bereza nous dit : « Quand vous avez une vingtaine de grands modèles de la même marque qui évoluent sur un chantier comme Altogay, les défis à relever permettent facilement de jauger leurs performances. Nous avons le plaisir d’annoncer que depuis 8 mois de fonctionnement, nos nacelles Genie XC ont démontré toute leur robustesse et leur fiabilité en travaillant quasiment non-stop.  Sur un chantier qui implique de travailler en hauteur avec des outils lourds et des matériaux, cette augmentation de la capacité de charge est vraiment un gros plus en matière de productivité. »

Conçues pour une plus grande productivité en applications lourdes, ces nacelles Genie XC associent un robuste pendulaire de 1,52 m avec une double capacité de charge de 300 kg sans restriction et de 454 kg avec portée réduite, un tiers de plus que la norme du marché, ce qui permet d’en faire plus avec une seule machine.

Les modèles Genie SX-105 XC et SX-125 XC sont également équipés du Genie mini XChassis™, un concept unique qui présente les avantages d’un faible encombrement au sol 3,94 x 4,11 m et un système de déploiement / rétraction d’essieu pour faciliter le transport. En plus, leur maintenance est simple d’accès et demande peu d’effort.

Pour accroître les performances, réduire le temps de configuration et améliorer la productivité globale, tous les modèles Genie XC permettent un calibrage à vide, grâce à un capteur qui vérifie en continu le poids embarqué dans le panier pour ne pas dépasser la charge limite de la machine. Leurs applications majeures incluent l’élévation lourde en construction, le contrôle de ponts et la maintenance de stades et d’enceintes sportives.

« Trois ans peuvent paraître long, mais sur un projet à si grande échelle dans une partie du monde si reculée, le temps peur représenter un vrai défi, » ajoute Sergey Bereza. « L’accès au site est souvent relativement dur, mais nos conditions climatiques sévères rendent les choses encore plus difficiles : les températures vont de -20° en hiver à 30° en été. Cela peut ralentir l’arrivée de l’équipement et des composants sur le site.« 

Il rajoute : « De plus, un travail intense et lourd sur sol accidenté en froid extrême peut affecter les machines. L’option kit pour environnement hostile sur les machines, qui comprend une multitude de boucliers et protections de luxe contre le grand froid est idéale pour nous aider à continuer à travailler quelle que soit la température ! Question productivité, il est impératif aussi de pouvoir compter sur un soutien expérimenté pour assurer un entretien correct de l’équipement. Et quand nous avons eu besoin d’un support technique spécialisé, Gökhan Gültekin, Responsable Technique Genie chez Terex AWP pour la Turquie et la Région de la Mer Caspienne, a été formidable, répondant à nos besoins dans les temps malgré les 5 heures de vol et les 11 heures de train nécessaires pour accéder au site ! »


Pour plus d’informations : www.terex.com

Abonnez-vous à nos newsletters !