Keolis, exploitant du réseau de transport en commun Twisto, a lancé, pour le compte de la Communauté urbaine Caen la mer, le nouveau tramway fer. Ce nouveau mode remplace, après 19 mois de travaux, le précédent tramway sur pneus.

Composé de trois lignes totalisant 16,2 km de voies, le tramway, qui comprend 26 rames et dessert 36 stations, constitue l’armature du nouveau réseau de transport Twisto. La mise en service du tramway s’accompagne d’une large refonte du réseau de bus, incarnée par la création d’une ligne circulaire d’agglomération et l’extension de plusieurs lignes de bus. Elle complète les nouveaux services de vélos à assistance électrique et navettes électriques déployés dès début 2018, pour une mobilité plus globale et plus durable.

Grâce à ce renforcement de l’offre de transport dans l’agglomération, Keolis prévoit une augmentation de la fréquentation (+19,5%) et des recettes (+27%) sur l’ensemble du réseau d’ici la fin du contrat fin décembre 2023.

Exploitant depuis plusieurs années du réseau Twisto à Caen, où le contrat de délégation de service public du Groupe a été renouvelé au 1er janvier 2018 jusqu’à fin 2023, Keolis répond aux besoins de mobilité des 270 000 habitants de la Communauté urbaine Caen la mer, répartis dans 47 communes au sein d’un territoire de 362 km2.

Un nouveau tramway pour accroître l’attractivité de l’agglomération

Le 27 juillet, Keolis a démarré l’exploitation du nouveau tramway fer de Caen la mer, en remplacement du tramway sur pneus, arrêté le 31 décembre 2017. 26 rames, d’une capacité de 210 voyageurs chacune, vont circuler sur les trois lignes ferrées du réseau. Elles emprunteront des voies dédiées selon un intervalle de 10 minutes, entre 5h45 et 00h30 du lundi au samedi, et entre 7h45 à 00h30 le dimanche et jours fériés.

Construit par le fabricant Alstom, le nouveau tramway fer (Citadis X05) offre de larges zones de circulation et comprend six portes doubles de chaque côté, pour faciliter les échanges voyageurs en station. Il est équipé d’un plancher bas intégral, de deux espaces réservés aux fauteuils roulants, de six places assises pour les personnes à mobilité réduite et d’amplificateurs sonores pour les personnes malentendantes. Ces nouvelles rames sont également dotées de ports USB afin de proposer un service supplémentaire aux voyageurs.

Une opération de substitution inédite en FRANCE

Pour la première fois, un mode de transport lourd (tramway sur pneus) a été intégralement remplacé par un autre (tramway fer). L’enjeu majeur de l’opération, débutée le 1er janvier 2018, consistait à garantir la permanence du service durant les 19 mois de travaux. Outre le renforcement des lignes existantes et la mise en service de 42 bus de substitution, Keolis a recruté 120 collaborateurs pour assurer cette période de transition.

Afin de permettre la mise en exploitation des trois lignes de tramway, 170 conducteurs ont été formés à ce nouveau matériel roulant. 250 collaborateurs, présents aux stations de tramway et pôles d’échanges de bus, ont accompagné les voyageurs dans la découverte du nouveau réseau Twisto à l’occasion du week-end inaugural des 27 et 28 juillet.

Un réseau repensé pour mieux desservir le territoire

Elément majeur de la réorganisation du réseau de bus, une ligne circulaire d’agglomération, qui porte le numéro 6, a été créée. Baptisée l’Ellipse, elle permet les déplacements inter-quartiers et relie Caen, Hérouville Saint-Clair, Colombelles et Mondeville, du lundi au vendredi, avec des passages toutes les 15 minutes en heures de pointe et toutes les 20 minutes en heures creuses.

Parallèlement, afin de mailler davantage le territoire de la Communauté urbaine et de faciliter les déplacements, les quartiers de Beaulieu/Venoix à Caen et les secteurs de Ouistreham, Verson/Bretteville-sur-Odon, Ifs/Cormelles-le-Royal/Fleury-sur-Orne et Mondeville sont dorénavant mieux desservis, notamment grâce au prolongement de plusieurs lignes de bus et à une meilleure connexion entre ces lignes et celles du tramway.

De plus, le réseau Twisto compte désormais six lignes de bus principales (contre quatre auparavant), qui bénéficient d’une amplitude horaire étendue, de 5h45 à 0h30, et d’une fréquence de passage toutes les 10 minutes pour les lignes 1 et 2 et toutes les 15 minutes en heures de pointe (20 minutes en heures creuses) pour les lignes 3, 4, 5 et 6 (Ellipse).

Un réseau orienté vers la transition énergétique

Ces nouveautés s’ajoutent à la flotte de 630 vélos (dont 400 à assistance électrique) et aux navettes électriques circulant en centre-ville de Caen. Déployés depuis le début du nouveau contrat en janvier 2018, ces deux services, couplés au tramway, illustrent la volonté de Caen la mer et de Keolis de promouvoir une mobilité plus durable.

Le réaménagement et la modernisation du réseau Twisto devraient contribuer à la réduction de l’usage de la voiture individuelle et encourager l’utilisation des transports en commun dans les déplacements du quotidien.

Chiffres clés du nouveau réseau TWISTO

  • 11,5 millions de km parcourus en 2019
  • 24,6 millions de voyages annuels prévus en moyenne
  • 3 lignes de tramway et 26 rames
  • 71 lignes de bus avec 191 véhicules et 11 pour PMR
  • 630 vélos (230 en libre-service et 400 à assistance électrique à la location)
  • 1 navette centre-ville gratuite exploitée avec 6 véhicules électriques
  • 47 communes desservies
  • 1 700 points d’arrêts
  • 700 salariés, dont 130 recrutés en 2018

Pour plus d’informations : www.keolis.com

Abonnez-vous à nos newsletters !