©HEBRARD

Après 30 mois de travaux et plus de 400 personnes mobilisées au plus fort du chantier, Eiffage Construction vient de livrer l’immeuble de bureaux Carré Michelet. Localisé dans la partie sud-est du quartier d’affaires de La Défense, le bâtiment de 38 000 m2 a fait l’objet d’une restructuration d’exception.

Le bâtiment, daté de 1986, a été réhabilité pour le compte de Gecina. Démarrés au dernier trimestre 2016, les travaux de cette opération de restructuration lourde ont permis un accroissement de 35 % de la surface, une surélévation du bâti et la désolidarisation de deux volumes mitoyens, mettant en valeur sa forme carrée. Les nouveaux occupants profitent en outre d’un restaurant d’entreprise, d’un business center et d’une salle de fitness.

L’architecture du bâtiment a été complètement repensée par l’agence Crochon Brullmann & Associés, associée à l’agence Architecture et Environnement. Une façade vitrée de 2 300 m2 a remplacé la verrière originelle inclinée pour homogénéiser la silhouette du bâtiment. Signée Goyer, filiale d’Eiffage spécialisée dans la conception et la mise en œuvre de façades en aluminium et en verre, elle favorise la lumière naturelle.

Des travaux de démolition lourde ont été initiés afin d’assurer l’indépendance du bâtiment. En parallèle, au-dessus des sept étages existants rénovés, les équipes d’Eiffage Construction ont construit 7 niveaux supérieurs côté boulevard circulaire et 3 autres côté parvis, faisant passer la surface totale de plancher de 28 000 m2 à 38 000 m2. Les espaces de travail ont été élargis, avec des plateaux de 2 700 m2 jouissant d’une lumière naturelle grâce à l’atrium central courant sur toute la hauteur du bâtiment. Les nouvelles terrasses supérieures et les balcons végétalisés offrent aux usagers une vue aérée, quand les circulations, pensées comme des lieux d’échanges, font du bâtiment un véritable lieu de vie.

Les équipes d’Eiffage Construction ont dû répondre à de nombreux défis pour mener à bien ce projet, réalisé en site très contraint. Outre une logistique millimétrée, elles ont ainsi dû mettre en place une synchronisation parfaite entre les démolitions et les constructions pour assurer le maintien du contreventement du bâtiment En sus, la présence d’une nappe phréatique sous l’immeuble a notamment contraint les équipes travaux à installer un système de pompage dès le début de la réalisation des voiles périphériques de sous-sol. Les équipes ont également dû s’adapter à la présence en sous-sol d’une ancienne gare, jamais utilisée et d’où 12 000 m3 de terre ont été évacués.

Le bâtiment rénové présente une réduction considérable de la dépense énergétique, ainsi que de ses consommations d’eau et de chaleur, tant en termes d’organisation de la construction (recyclage des déchets, modes constructifs, gestion des nuisances, etc) que de conception du bâtiment (choix des matériaux, organisation de l’espace, orientation des façades, gestion des CVC). Le Carré Michelet qui laisse également une place conséquente à la végétalisation vise les certifications HQE Rénovation bâtiments tertiaires niveau Exceptionnel et Breeam niveau Excellent, contribuant ainsi à la montée en gamme du parc de bureaux de La Défense.


Pour plus d’informations : www.eiffageconstruction.com

Abonnez-vous à nos newsletters !