La première pierre du « Campus 2022 » de Sciences Po a été posée le 8 juillet 2019 en présence, notamment, de la Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Frédérique Vidal, de la Maire de Paris, Anne Hidalgo, et de la Présidente de la Région Île-de-France, Valérie Pécresse.

Conçu par W&A, avec les agences Moreau Kusunoki, Sasaki, et Pierre Bortolussi, architecte en chef des Monuments Historiques, ce campus inédit, tant par sa localisation, au coeur de l’un des plus beaux quartiers de Paris, que par l’ambition qu’il porte, « viendra à l’appui de [la] recherche et [des] formations, de [la] politique d’innovation, et de [la] volonté [de Science Po] d’assurer toutes les conditions de la réussite étudiante », a déclaré Frédéric Mion, son directeur.

Découvrez en images le projet de l’artillerie

Quel sera le visage de Sciences Po en 2022 ? Imaginez un campus urbain d’envergure internationale, à la pointe des innovations éducatives. Des centaines de places de travail en accès libre, de nouveaux espaces de vie étudiante, une nouvelle bibliothèque de 1 000 m2, 300 m2 dédiés à l’entreprenariat et à l’incubation d’entreprises : la restructuration de ce patrimoine va permettre d’offrir des conditions de vie, d’études et de travail exceptionnelles. Un projet élaboré par une équipe d’architectes emmenée par Sogelym Dixence, avec notamment l’agence Wilmotte et Associés, Moreau Kusunoki, Sasaki, et Pierre Bortolussi.

Un campus urbain recentré

Le campus de 2022 s’organise autour de deux hémisphères situés de part et d’autre du boulevard Saint-Germain :

  • Au nord, autour de l’ensemble site de l’Artillerie / 13, rue de l’Université, et du 28, rue des Saint-Pères, un lieu d’interdisciplinarité et d’échanges, caractérisé par de nombreux espaces verts. On y trouve un guichet unique pour les étudiants, les écoles (programmes de master), les centres de recherche, une nouvelle bibliothèque, l’incubateur dédié à l’entreprenariat, et des lieux de convivialité : une grande cafétéria et une maison des Sciences Po ;
  • Au sud, l’ensemble historique autour du 27, rue Saint-Guillaume est le lieu des amphithéâtres emblématiques et des grands événements. On y trouve les amphithéâtres, des salles de cours, l’executive education, la bibliothèque historique et les services administratifs.

Les multiples héritages de l’Artillerie

Fondé en 1632 par les frères dominicains, le noviciat des jacobins devient, à partir de la Révolution, l’hôtel de l’Artillerie, confié aux autorités militaires françaises. Elles l’occuperont jusqu’en 2016. C’est dans les pas des jeunes novices en formation des XVIIe et XVIIIe siècles et des ingénieurs militaires du siècle suivant que marcheront à l’avenir les étudiants et enseignants-chercheurs de Sciences Po.

Favoriser la mobilité et les échanges

Au sein du site de l’Artillerie se mêleront chercheurs et étudiants. L’espace du campus favorise la circulation fluide des usagers et les opportunités d’échanges entre eux. La déambulation s’organise entre la place Saint-Thomas d’Aquin et le 13 rue de l’Université. Verticalement, l’invention de nouveaux niveaux dans les cours Gribeauval et Treuille de Beaulieu crée des points de connexion nombreux.

Le hall d’accueil : ouverture et solennité. Vaste et doté d’une belle hauteur, le hall aux murs de pierre distribue les lieux de l’université. Il ouvre sur le cloître cour Sébastopol et rend nature

l l’axe de circulation qui permet de rejoindre l’entrée du 13, rue de l’Université. Il est une invitation à l’ouverture et à l’organisation d’événements.

La cour Sébastopol, héritage historique. Classicisme de l’aménagement, sobriété du vocabulaire paysager, luminosité et calme : le cloître inscrit l’institution dans l’Histoire. Ses bâtiments abritent les activités de recherche, tandis que ses murs accueillent des expositions.

La cour Treuille de Beaulieu, un jardin dédié à l’innovation. Jardin partagé, la cour Treuil de Beaulieu a pour thème l’innovation. On vient s’y reposer et, pourquoi pas, mettre les mains dans la terre. Elle est connectée via une rue intérieure aux autres sorties.


Pour plus d’informations :  www.wilmotte.fr

Abonnez-vous à nos newsletters !