Le 10 juillet 2019, Alain Benedetto, Maire de Grimaud, Conseiller départemental du Var, et Laurent Roulet, Directeur régional Alpes-Méditerranée de Saur, mettent officiellement en service la technologie des membranes pour la nouvelle station d’épuration de Grimaud.

La nouvelle station d’épuration qui sera construite sur le site de l’actuelle station, dans le parc d’activités Grand Pont à Grimaud, a été pensée pour répondre aux enjeux de préservation de l’environnement portés par la mairie de Grimaud, au bénéfice des habitants du territoire et également des estivants.

La protection du milieu naturel est la priorité de Grim’Eau, société du groupe Saur mise en place pour la gestion de l’assainissement collectif de la ville. Grâce à des innovations dans les filières de traitement, la nouvelle station d’épuration bénéficiera notamment :

  • De la solution membranaire, une technologie de traitement des eaux usées de pointe pour protéger les milieux sensibles comme le golfe de Saint-Tropez ou la Giscle,
  • Du procédé Carboplus, une exclusivité de Saur, qui fera de la station d’épuration de Grimaud, la première station de la côte méditerranéenne à traiter les micropolluants.

Parfaitement intégrée à son environnement grâce à un aménagement paysager spécifique, la nouvelle station prendra en compte des engagements forts en matière de développement durable avec :

  • Une optimisation énergétique (récupération de la chaleur et équipements peu énergivores),
  • L’installation de panneaux photovoltaïques,
  • La réutilisation des eaux traitées (« re-use ») pour préserver les ressources en eau, option faisant l’objet d’une étude de
  • Faisabilité,
  • La réalisation d’un 1er bilan carbone en 2020,
  • La préservation de la faune et de la flore : tortues d’hermann, lézards, chauves-souris, implantation de ruches, démarche zérophyto, végétalisation de toitures.

Les travaux ont été phasés jusqu’à la fin de l’été 2020, date d’achèvement de la nouvelle station d’épuration de Grimaud, afin d’assurer la continuité du service de l’assainissement. Ils sont réalisés par Stereau, filiale du groupe Saur, en lien avec des entreprises partenaires.

La solution membranaire (ou membranes) : une technologie de pointe pour une qualité d’eau traitée supérieure à toutes les autres solutions de traitement des eaux usées

  • Les matières en suspension sont retenues physiquement par les membranes.
  • Les membranes réduisent de façon significative les bactéries et garantissent ainsi la qualité des eaux de baignade.
  • L’eau traitée est limpide et conserve à la rivière son aspect naturel.
  • Les membranes retiennent les microplastiques.

Cette solution de traitement permettra de préserver les milieux sensibles que sont la Giscle ou le golfe de Saint Tropez.

Carboplus : une exclusivité de Saur

Grâce à ce procédé breveté, les micropolluants sont adsorbés sur du charbon actif. Les molécules indésirables ne sont ni concentrées, ni transformées en sous-produits toxiques ou mutagènes mais définitivement retirées de l’eau. Le charbon usagé est régénéré par voie thermique ou incinéré. Dans les deux cas, les micropolluants sont détruits.

La station d’épuration de Grimaud sera la première station de la côte méditerranéenne à traiter les micropolluants

« Re-use » : un recyclage innovant pour protéger la ressource

Cette technique permettra de réutiliser les eaux traitées et d’économiser les ressources en eau potable en limitant son usage pour les golfs de Beauvallon et de Grimaud, le complexe sportif de Grimaud et pour les pépiniéristes. Elle fait l’objet d’une étude de faisabilité.

Une architecture intégrée dans son environnement

Maîtriser les consommations d’énergie

Traiter l’eau requiert une consommation d’énergie électrique importante. Pour réduire l’impact écologique de cette consommation, des actions sont prévues pour limiter l’apport d’énergie à la station :

  • Optimisation Energétique : Récupération De La Chaleur Et Utilisation D’équipements Peu Energivores,
  • Installation De Panneaux Photovoltaïques.

Préserver la faune et la flore

Aucune construction n’a été prévue dans la parcelle voisine pour respecter strictement les zones d’habitat de la tortue d’Hermann. L’éclairage sera orienté vers le sol afin de ne pas perturber les déplacements des chauves-souris. L’espace paysager autour du bâtiment d’exploitation sera planté d’espèces locales, permettant l’évolution des lézards et des murailles notamment.

Des ruches seront également implantées sur le site pour préserver la biodiversité et développer l’apiculture locale. Enfin, durant le chantier, un écologue accompagnera et suivra les travaux pour assurer la protection des espèces.

2 ans de travaux

Les travaux de construction de la nouvelle station, commencés fin 2018, lancés officiellement le 6 décembre 2018 par Alain Benedetto, maire de Grimaud, et Louis-Roch Burgard, président exécutif de Saur, se termineront à la fin de l’été 2020.

En juillet 2019, la technologie des membranes est mise en service.

50 personnes mobilisées sur le chantier

50 personnes en moyenne travaillent sur le chantier. Stereau, filiale du groupe Saur, réalise les travaux en partenariat avec : Stam, Guillec, IRH et Egis Eau

3 partenaires

Un financement total de 17,4M€

L’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée Corse subventionne la construction de la nouvelle station d’épuration à hauteur de 2,1 millions d’euros.


Pour plus d’informations :  www.saur.com

Abonnez-vous à nos newsletters !