Les travaux du futur métro « Grand Paris Express » tournent actuellement à plein régime. L’extension vers le sud de la ligne 14 du métro parisien assurera une liaison directe de l’aéroport d’Orly au terminus actuel Olympiades. Les travaux spéciaux de génie civil pour la future station de métro Kremlin-Bicêtre Hôpital ont débuté en mars et devraient se terminer en novembre 2019.

La RATP (Régie autonome des transports parisiens), à laquelle la Société du Grand Paris a confié une partie du projet pour l’extension de la ligne vers le sud, a chargé le groupe VINCI Construction sous la direction de la société Spie Batignolles de construire un tunnel d’une longueur de 4,6 km entre la future station « Maison-Blanche », à Paris XIIIe et le puits d’entrée de tunnelier à Villejuif. La portée du projet comprend la construction de la station de métro Kremlin-Bicêtre Hôpital ainsi que cinq puits de ventilation et de secours.

Des engins parfaitement appropriés pour des exigences spéciales

Plusieurs engins sont utilisés simultanément pour la réalisation des parois moulées sur le site de l’hôpital de la commune Le Kremlin-Bicêtre : une pelle à câbles équipée d’une benne mécanique à parois moulées et une seconde pelle à câbles avec hydrofraise. D’une épaisseur de 1,54 m, les parois sont renforcées par des cages d’armatures pouvant atteindre un poids de 70 t et une longueur de 50 m. Le soulèvement et la mise en place de ces cages s’effectuent avec la Sennebogen 7700, une grue sur chenilles de 300 t.

Déjà propriétaire de deux Sennebogen 6140HD depuis deux ans, la société Spie Batignolles Fondations a étendu début 2019 pour les travaux de la ligne 14 Sud sa flotte par un troisième engin de même type, mais équipé cette fois-ci d’une benne mécanique à parois moulées de 25 t. Forte de ses treuils à chute libre de 350 kN et de sa polyvalence, la 6140HD Sennebogen répond parfaitement aux besoins de ce nouveau chantier parisien urbain, près de l’autoroute A6 et de l’hôpital du Kremlin-Bicêtre.

Depuis leurs mises en service, les pelles à câbles Sennebogen 6140HD ont déjà fait leurs preuves sur plusieurs projets de grande ampleur du Grand-Paris Express, notamment pour les travaux de la ligne 15 Sud. Les équipes sont confiantes et convaincues que les pelles à câbles et leurs moteurs conformes à la norme Tier 4 f réduisent l’impact environnemental lors de leur utilisation dans cet environnement urbain.

Sur le chantier de la station de métro de l’hôpital Kremlin-Bicêtre, la société Spie Batignolles Fondations a équipé l’une des pelles à câbles d’une hydrofraise XL de nouvelle génération d’un poids de 35 t et d’une puissance de 550 kW. Le puissant moteur de 708 kW de la pelle à câbles assure dans ce contexte l’entraînement de l’outil à forer, qui est piloté par le conducteur à partir de la cabine à l’aide d’écrans tactiles et de panneaux de contrôle modernes et ergonomiques. Sur ce chantier, les grappins peuvent atteindre une profondeur de travail de 50 m et l’hydrofraise de la 6140E peut même atteindre le double, c.-à-d. 100 m.

Travaux de forage avec une benne mécanique à parois moulées et une hydrofraise, respectivement montées sur une pelle à câbles 6140HD Sennebogen ; La grue sur chenilles 7700R-SL Sennebogen avec une capacité de charge de 300 t assure le soulèvement et le déplacement de cages d’armatures pour béton.


Pour plus d’informations :  www.sennebogen.com

Abonnez-vous à nos newsletters !