Depuis son effondrement partiel l’année dernière, des problèmes de stabilité du viaduc Polcevera (mieux connu sous le nom de Ponte Morandi) ont pressé les autorités à démolir toute la structure et à la reconstruire entièrement.

Pour aider à la mission de démolition de haute précision, la société de location Werent Srl. a recommandé d’utiliser deux nacelles télescopiques Genie® SX™-180 parmi d’autres équipements lourds et des grues travaillant les uns sur les autres dans des conditions difficiles et en espace restreint. Les machines furent fournies en temps et heure par le Distributeur Agréé Genie CTE SpA, basé à Rovereto (TN).

Inauguré à la fin des années 60, avec ses trois piliers de 90 m en béton armé et sa longueur de 1 182 m, le superbe Ponte Morandi marquait le lancement d’une connexion vitale des zones industrielles et logistiques de Gênes avec les routes menant au nord de l’Italie et le sud de la France. La 14 août 2018, il devint tristement célèbre quand une section de 200 m du pont et l’un de ses piliers porteurs s’effondrèrent, causant la mort de 43 personnes et l’expulsion de 556 habitants de maisons qui existaient avant la construction du pont.

La première phase de démolition commença en décembre 2018. Aujourd’hui, après 6 mois de dégagement de la plupart des débris, la reconstruction de la section du pont effondrée est bien avancée. Avec une fin de chantier prévue en été 2019, pendant que la construction continue, les deux nacelles Genie SX-180 jouent encore un rôle clé dans le démantèlement du reste de la structure.

Un chantier aux dimensions impressionnantes

Participant au processus de démolition, les deux nacelles Genie SX-180 aident les ouvriers qui doivent découper l’acier et le béton de la partie restante du pont. Ce processus implique de faire travailler les nacelles en parallèle des grues chargées de porter le poids et de descendre les parties démantelées au sol.

Directeur de la branche vénitienne de Werent (Marghera), Enrico Piovan explique les défis majeurs lié au site : « Pour réaliser cette tâche de démolition, les ouvriers avaient besoin de nacelles qui les fassent accéder facilement à la surface de la route située à 45 m au-dessus du sol. Le travail nécessitait aussi de déployer le bras à travers une zone de travail de 18 m, la largeur de la chaussée du viaduc. Après analyse des besoins réels et évaluation des risques, nous avons recommandé d’utiliser deux nacelles télescopiques Genie SX-180. Conjuguant une hauteur de travail de 56,86 m, la plus élevée de la gamme Genie, une extraordinaire portée horizontale de 24,38 m et une capacité de charge du panier de 340 kg permettant d’élever deux ouvriers et de l’équipement lourd, ces modèles étaient la solution idéale pour le travail à faire. »

Les avantages du système compact Genie XChassis™

La large amplitude de mouvement des machines n’était pas la seule spécification exigée pour un travail de démolition. Même après préparation, le sol restait irrégulier, légèrement pentu par endroits et encombré de débris. L’espace était également restreint, limité d’un côté par les maisons situées près du pont et, de l’autre, par le torrent Polcevera qui coule à côté. Pour permettre que la démolition commence le plus tôt possible, et du fait de l’organisation stricte du travail réparti entre les différentes sociétés impliquées sur le chantier, la livraison des deux nacelles Genie SX-180 relevait de l’urgence.

Piovan explique : « Le système Genie XChassis™, standard sur ces modèles, était un facteur clé, adapté à nos besoins liés à un transport urgent et à un espace restreint sur site. Procurant une excellente stabilité, ce système Genie breveté permet de déployer les essieux en à peu près une minute. Grâce à sa faible largeur, nous avons pu livrer rapidement les deux machines sur une semi-remorque standard, sans besoin de permis spécial pour convoi exceptionnel ni obligation de transport de nuit. La possibilité de déployer et de rétracter les essieux des machines en fonction de l’espace limité sur le chantier était également un avantage énorme pour notre client. »

En raison du manque d’espace, les deux nacelles Genie SX-180 ne pouvaient pas être déplacées de leurs positions initiales de travail sur le site et ont donc été positionnées pour travailler à deux endroits différents.

Souplesse des contrôles, facilité d’utilisation

La machine une fois positionnée, son pendulaire de 3,05 m offre une rotation horizontale de 60° et verticale de 135°, ce qui permit aux équipes de démolition d’atteindre avec précision leurs zones de travail, accédant rapidement et facilement aux endroits les plus élevés et les plus étroits. La possibilité de bouger la machine sans rétracter le bras, même à pleine hauteur, a fait gagner du temps, permettant ainsi au client de faire des économies significatives de coûts de main d’œuvre.

Pas de compromis sur la sécurité

Les fortes et fréquentes rafales de vent, caractéristiques d’une ville côtière comme Gênes, mais aussi l’enchevêtrement d’acier et de béton résultant de la démolition du pont constituaient deux facteurs de risque minutieusement évalués par Werent avant de recommander à son client la solution d’accès la plus appropriée.

« En tant que professionnels de la location, la principale mission de Werent était de fournir les machines les plus pertinentes pour bien faire le travail tout en respectant des standards élevés de sécurité. Les nacelles Genie SX-180 correspondaient bien à notre demande, à la fois en termes de sécurité et de productivité, » dit Michele Marraffa, propriétaire de la société.

Quand ses essieux sont complètement déployés, le système Genie XChassis procure une base d’appui extrêmement stable de 5,03 sur 4,72 m, une caractéristique idéale en conditions météorologiques difficiles.

L’Alarme de Contact Genie Lift Guard™, un système de protection secondaire de l’opérateur en standard sur toutes les nacelles de la marque, donne également plus de tranquillité d’esprit aux opérateurs quand ils doivent travailler en confiance et que le surpassement d’obstacles peut constituer un risque. Un câble d’activation, fixé au-dessus du panneau de contrôle du panier, déconnecte et active le système dès qu’il reçoit une pression. Quand le système est activé, toutes les fonctions d’élévation et de translation de la machine sont bloquées pour éviter tout mouvement supplémentaire dans le panier, déclenchant alors une alarme sonore et lumineuse pour avertir le personnel au sol d’un risque potentiel.

Marraffa conclut : « La sécurité est toujours une préoccupation majeure, et encore plus dans le cas de la démolition du Pont Morandi. Notre présence sur ce site de construction ne nous laisse pas indifférents et les horribles images d’écroulement du pont diffusées dans les médias sont toujours dans nos mémoires. Cela nous rend encore plus conscients du fait que la sécurité est l’affaire de tous. Chez Werent, la sécurité au travail et la formation de notre personnel font partie de nos forces. Nous nous sentons honorés et fiers de faire partir des équipes qui travaillent à assurer un futur sur à cette infrastructure. »


Pour plus d’informations : www.werentgroup.com  – www.ctelift.com  – www.terex.com

Abonnez-vous à nos newsletters !