VINCI Airports finalise aujourd’hui l’acquisition de la majorité du capital (50,01 %) de l’aéroport de Londres Gatwick, propriété perpétuelle et deuxième plate-forme du Royaume-Uni. L’aéroport de Londres Gatwick est un actif présentant un potentiel de croissance important. Cette transaction s’inscrit dans la stratégie d’investissement à long terme de VINCI Concessions.

L’opération permet à VINCI Airports de devenir le deuxième opérateur aéroportuaire mondial avec plus de 240 millions de passagers accueillis par an, dont 46 millions à Londres Gatwick. VINCI Airports opère aujourd’hui le réseau aéroportuaire mondial le plus diversifié avec 46 aéroports dans 12 pays. Cet ancrage international, unique sur le marché, place VINCI Airports dans une position optimale pour capter la demande croissante de mobilité aérienne dans le monde.

Sur le plan opérationnel, cette transaction est source de fortes synergies industrielles : l’expertise de VINCI Airports permettra à Londres Gatwick d’amplifier sa dynamique de progrès en matière de qualité de service et de maîtrise d’ouvrage aéroportuaire. L’expérience de Londres Gatwick, notamment dans les domaines de l’efficacité opérationnelle et de la gestion des files d’attente d’avions, sera partagée avec l’ensemble du réseau VINCI Airports dans le cadre de sa stratégie d’amélioration continue. Désormais intégrés à un réseau international opérant sur trois continents, les 3 200 collaborateurs de Londres Gatwick accéderont à de nouvelles opportunités professionnelles.

Au premier trimestre 2019, Londres Gatwick a enregistré une croissance du nombre de passagers de 4 %. Avec l’ouverture de nouvelles routes, l’aéroport dessert dorénavant 50 capitales à travers le monde.

Nicolas Notebaert, directeur général de VINCI Concessions et Président de VINCI Airports, a déclaré : « L’intégration de Londres Gatwick au réseau de VINCI Airports constitue une excellente nouvelle pour nos deux organisations. L’activation de nos synergies se traduira par des bénéfices tangibles pour nos collaborateurs, pour les passagers et pour les compagnies aériennes. La consolidation d’un leader industriel au niveau mondial est également une étape positive pour l’avenir de la mobilité aérienne. En tant que leader, nous entendons faire avancer notre secteur grâce à un réseau aéroportuaire résilient, durable, novateur et centré sur le service au passager ».

Pour VINCI Airports et Global Infrastructure Partners (GIP), qui gère les 49,99 % restants de l’aéroport, la finalisation de la transaction est également l’opportunité de dévoiler leur vision commune pour le développement futur de Londres Gatwick (« l’excellence au service des passagers ») et d’annoncer l’évolution dans la continuité de la gouvernance de l’aéroport : Sir David Higgins, Stewart Wingate et Nick Dunn restent respectivement président, directeur général et directeur financier de l’aéroport VINCI Airports. Ils sont rejoints par Cédric Laurier, de VINCI Airports, en tant que directeur technique.

Le groupe VINCI a financé l’opération par endettement, notamment une émission obligataire en livres sterling lancée en mars 2019.


Pour plus d’informations : www.vinci-airports.com

Abonnez-vous à nos newsletters !