Indaver et SUEZ s’apprêtent à construire une installation de traitement des déchets de bois non recyclables, à Doel près d’Anvers. Baptisée « E-Wood », l’usine transformera ces déchets résiduels en énergie renouvelable et contribuera au développement de la zone d’activités, en s’inscrivant dans les objectifs de développement durable de la région flamande.

Implantée sur le site d’Indaver dans le port industriel du Waasland, la future usine bénéficiera des infrastructures existantes – exploitées par les deux partenaires – produisant de l’énergie, dont 3 turbines d’une capacité de production totale de 85 MW et un réseau de vapeur industrielle à haute pression d’une capacité de production de 160 MW.

E-Wood aura une capacité de traitement annuel de 180 000 tonnes de déchets de bois non recyclables (bois traités ou en décomposition, matières ligneuses issues du compostage, …). Les flux proviendront de Belgique et de pays limitrophes (Pays-Bas, Allemagne et France).

L’installation produira 20 MW d’électricité. La vapeur résiduelle pourra être livrée sur le réseau industriel à grande échelle du port d’Anvers, ECLUSE.

Ce projet offrira des opportunités de développement économique dans cette zone d’activités. Il s’agira pour les entreprises et industries locales d’une source d’énergie disponible, fiable et durable. Elle réduira également leur empreinte environnementale et contribuera aux objectifs européens en matière d’énergies renouvelables.

La procédure d’obtention de permis pour cette installation est en cours. L’usine sera mise en service en 2021.

« Nous sommes fiers de participer à ce projet qui contribuera au développement du port d’Anvers et apportera à ses acteurs une ressource énergétique locale, à faible émission carbone et économique. Avec E-Wood, le Groupe renforcera sa capacité de valorisation des déchets et confirmera son rôle majeur dans la production d’énergie de récupération ». Jean-Marc Boursier, DGA Groupe – Finance & Europe du Nord.

Paul De Bruycker, Directeur Général d’Indaver : « Les déchets ne sont pas une fin en soi, ils sont une phase dans le cycle de vie d’un matériau. Avec E-Wood, nous produisons de l’énergie verte à partir des déchets de bois. Ce projet est un exemple de l’engagement durable de l’industrie de participer à la réalisation des objectifs climatiques. »


Pour plus d’informations : www.suez.com

Abonnez-vous à nos newsletters !