Aujourd’hui, près d’un quart des français vivent dans les villes moyennes. Maillons essentiels du territoire, les villes de tailles intermédiaires bénéficient de soutien à l’investissement de la part de l’État et des régions (contrats plan État-Région 2015-2020) pour se revitaliser.

Pour limiter l’étalement et la fragmentation urbaines (consommateurs d’énergie et d’épuisement des sols), de nombreux urbanistes et architectes font la promotion de la densité avec des villes dites compactes et durables, et des constructions de moyennes et grandes hauteurs. Les logements collectifs doivent utiliser des matériaux, des équipements techniques et des modes constructifs toujours plus performants pour réduire les dépenses énergétiques et optimiser les espaces urbains.

Pour améliorer le rendement énergétique de ces logements, sans impacter la superficie habitable, Cellumat a repoussé les limites du béton cellulaire avec le bloc isolant le plus résistant sur le marché CELLUFORCE. Son excellente force portante, sa résistance au feu, son étanchéité à l’air… font que le bloc CELLUFORCE présente des résultats nettement supérieurs aux autres matériaux pour des constructions de collectifs jusqu’à la 4ème famille.

Cette solution de construction a été choisie par la société Projex Ingenierie pour la construction de 34 logements collectifs sociaux à Houplines (59). Il s’agit du premier programme R+4 en CELLUFORCE. Les travaux de construction de 34 logements collectifs sociaux dans la ville de Houplines (59) ont démarré en mai 2018.

Pour la réalisation de ce projet, les blocs de béton cellulaire CELLUFORCE de Cellumat ont été choisis.


Pour plus d’informations : http://www.cellumat.fr

Abonnez-vous à nos newsletters !