Valorem a finalisé le financement de ses 5 projets retenus à l’AO CRE 4.2. Avec ces 32 MWc supplémentaires, la production solaire du Groupe Valorem doublera à plus de 54MWc. Avec le développement de ces nouveaux parcs photovoltaïques, compris dans les 102 MWc remportés dans les récents AO CRE, Valorem se positionne parmi les 5 premiers développeurs photovoltaïques Français.

5 projets acteurs de la transition énergétique

Ce sont près de 75 000 panneaux photovoltaïques qui seront bientôt installés sur les parcs de Lassicourt (Aube), Camiac (Gironde), Noé (Haute-Garonne), Billom (Puy-de-Dôme) et Alzonne (Aude). Distincts par leur taille et leur localisation, ils prendront chacun part à la transition énergétique de leur territoire. Avec ses 17 MWc, le projet de Lassicourt dans l’Aube est, par exemple, le plus important parc photovoltaïque au sol développé par Valorem et produira à lui seul l’électricité hors chauffage de la moitié d’une ville comme Troyes.

Ces 5 parcs produiront au total plus de 43 600 MWh/an soit chaque année la consommation électrique de plus de 63 000 personnes (hors chauffage) et permettront d’éviter le rejet de 20 000 tonnes de CO2 comparativement à une production électrique conventionnelle.

Des projets ouverts aux citoyens

Afin de financer ces installations, Valorem a souhaité associer les forces vives de leurs territoires d’implantation. Quatre sociétés d’économie mixte (SEM) – impliquant des collectivités territoriales locales – ainsi que plus de 1580 citoyens, une commune et 2 holdings d’agriculteurs ont participé au financement de ces projets. Avec 50% du financement hors dette bancaire, ces parcs dépassent l’objectif fixé par la CRE (la Commission de Régulation de l’Energie impose dans ses appels d’offre 40% du financement via le territoire).

Le financement bancaire a été arrangé par Natixis Energeco autour de 5 opérations distinctes, pour un total de dette senior de 22.6M€.

Valorem, 1er opérateur citoyen en 2018

Pionnier dans le domaine des solutions d’investissement participatif, Valorem avait créé, dès 2011, la première épargne éolienne. En 2018, le groupe confirme sa place de 1er opérateur ouvert au citoyen avec plus de 4.8 M€ récoltés sur l’année (plus du double des montants collectés en 2017) pour ses projets d’énergies renouvelables, soit 12% de l’ensemble des investissement citoyens dans les ENR sur 2018 ! (40,1 millions d’euros collecté en 2018 (source Baromètre Financement Participatif France et KPMG)


Pour plus d’informations :  www.valorem-energie.com

Abonnez-vous à nos newsletters !