Deux tiers (66%) des petites entreprises prédisent que leurs flottes seront pleinement électriques au cours des 20 prochaines années, tandis que 50% escomptent que cela se produira en moitié moins de temps, selon les données internationales.

La Division des Véhicules Utilitaires Renault-Nissan-Mitsubishi, qui fait partie de l’Alliance, a commandé cette enquête pour obtenir des informations provenant de milliers de dirigeants de petites entreprises et de décisionnaires dans le monde entier, et a constaté que presque tous (93%) les dirigeants d’entreprises et les décisionnaires responsables de flottes de 50 véhicules ou plus considéraient la durabilité environnementale comme revêtant une grande importance.

Ce développement intervient alors que les fabricants d’automobiles accroissent dramatiquement leurs efforts en vue de répondre au besoin croissant des clients pour des véhicules durables, alors que les entreprises se préparent à des réglementations plus strictes concernant les émissions et cherchent à aborder le changement climatique.

Cette tendance vers l’électrification s’est reflétée dans les derniers résultats de ventes de la Division des Véhicules Utilitaires Renault-Nissan-Mitsubishi LCV, alors que la position de leader européen de Renault dans les VU 100% électriques (46.2% du marché) a contribué à 13,5% de la croissance d’une année sur l’autre pour les VU. Les ventes combinées de l’activité VU, qui incluent les camions, vans et SUV, ont atteint presque 2 millions d’unités, chiffres de ventes les plus élevés dans l’histoire.

Le Groupe Renault, dont la ligne gamme de VU électrifiée est constituée du Kangoo Z.E., Master Z.E., Twizy Cargo, et Zoe Societe, a annoncé que 100% de ses vans seraient électrifiés d’ici 2022. Le petit van tout-électrique Nissan e-NV200 connaît une reprise significative de la demande. En 2018, la production était en hausse de 50% par rapport à l’année précédente pour un total de 6000 unités. Mitsubishi offre le van MINICAB MiEV au Japon, ainsi que des versions commerciales du Outlander PHEV sur certains marchés internationaux.

Cette dernière recherche a montré que plus le chiffre d’affaires de la société était élevé, et plus la flotte était large, plus la durabilité était importante pour eux.

Ashwani Gupta, Directeur Alliance des VU Renault-Nissan-Mitsubishi, a déclaré : « Ces résultats montrent que l’électrification des flottes est de plus en plus présente dans les esprits de nos clients – pas seulement pour l’efficacité financière qu’ils peuvent obtenir avec des VE mais aussi parce que la durabilité environnementale est clairement cruciale pour l’avenir de leurs entreprises. Je suis impressionné par l’optimisme dont font preuve ces gestionnaires de flottes concernant la rapidité avec laquelle leurs véhicules seront entièrement électrifiés.

Renault est le leader mondial de la fabrication de vans. Nissan fabrique des camions d’excellents, et Mitsubishi est au sommet lorsqu’il s’agit de la production de véhicules à châssis. Combinés, nous sommes vraiment une puissance globale, et nous coopérons sur les sujets de la connectivité, des développements de groupe motopropulseur et des technologies autonomes qui nous permettront de répondre aux demandes croissantes de nos clients et de leurs entreprises ».

En outre :

  • 55 % pensent que leur flotte deviendra totalement autonome d’ici 20 ans, et 38 % pensent même que cela pourrait se produire d’ici 10 ans.
  • 48 % des entreprises ayant un chiffre d’affaires de 100 millions de dollars ou plus déclarent que la durabilité environnementale est « très importante », alors que seulement 25 % des entreprises ayant un chiffre d’affaires entre 100 000 et 9,9 millions de dollars disent la même chose.
  • 35 % des personnes interrogées ont déclaré qu’améliorer l’efficacité de leur entreprise était leur principale motivation pour adopter de nouvelles technologies.
  • Les défis logistiques les plus importants identifiés par les entreprises sont la croissance du commerce électronique et l’augmentation des demandes de livraisons, à 18 %, avant le respect des réglementations (17 %) et l’évolution des attentes des clients quant aux délais de livraison.

Selon un cinquième des chefs d’entreprise interrogés, la connectivité sera la clé de leur réussite d’un point de vue logistique. D’autres propriétaires d’entreprises croient au contraire que c’est l’automatisation qui jouera le plus grand rôle dans leur succès futur (14 %).

En ce qui concerne la volonté d’adopter de nouvelles technologies, plus d’un tiers (35 %) des entreprises ont déclaré qu’augmenter leur efficacité était la principale raison derrière leur investissement, tandis que 21 % ont déclaré que leurs décisions étaient motivées par des économies de coûts et 14 % qu’elles cherchaient à devenir plus respectueuses de l’environnement.

Renault propose des services de gestion de flotte pour sa gamme commerciale Renault EASY CONNECT for Fleet est un écosystème de services connectés à destination des professionnels permettant de simplifier la gestion des flottes de véhicules et de réduire les coûts d’exploitation.

Dans le cadre du plan à moyen terme de l’Alliance 2022, Renault-Nissan-Mitsubishi continue de prévoir des synergies annuelles supérieures à 10 milliards d’euros d’ici fin 2022. Les sociétés membres augmenteront également le nombre de fonctionnalités communes, ciblant neuf millions d’unités basées sur quatre plates-formes communes. Le plan étendra également l’utilisation de groupes motopropulseurs communs à 75 % des ventes totales. En outre, 12 nouveaux véhicules électriques zéro émission seront lancés au cours du plan, ainsi que 40 véhicules avec différents niveaux d’autonomie.

À propos de l’Alliance de recherche sur les petites entreprises

Cette étude, menée auprès des propriétaires de petites entreprises et des décideurs logistiques de diverses industries au Royaume-Uni, aux États-Unis, en Chine, en France, au Mexique, en Australie et au Japon, s’est penchée sur l’avenir de la logistique urbaine et sur la transition vers les véhicules électriques. Entre le 21/12/2018 et le 07/01/2019, 3 257 répondants issus d’entreprises de moins de 50 employés et dont le chiffre d’affaires est de 100 millions de dollars ou plus ont participé à cette enquête.


Pour plus d’informations : www.alliance-2022.com

Abonnez-vous à nos newsletters !