Sika a fait une offre ferme pour acquérir Parex auprès de son propriétaire actuel, CVC Fund V. Parex est une entreprise leader dans la fabrication de solutions de mortier, comprenant les mortiers de façade, les colles à carrelage, les mortiers étanches et techniques. En 2018, l’entreprise a réalisé un chiffre d’affaires de CHF 1,2 milliard et prévoit un EBITDA (résultat avant impôts et taxes) d’environ CHF 195 millions.

Grâce à son expertise dans les solutions de mortier pour la rénovation et la construction neuve, Parex participe à toutes les phases du cycle de vie de la construction. Parex a une présence particulièrement forte dans les canaux de la distribution, combinant des marques reconnues avec une expertise en R&D et une excellence technique. Parex est présent localement dans 23 pays avec des positions clés dans 8 zones géographiques principales et exploite 74 usines dans le monde.

Paul Schuler, Directeur Général de Sika déclare : “Parex est une excellente entreprise avec des marques reconnues et une performance impressionnante. Les activités de Parex et de Sika sont très complémentaires. L’utilisation des technologies Parex comme socle de croissance dans l’ensemble de nos 101 pays et la vente croisée de nos produits dans les canaux de distribution bien établis de Parex génèreront une croissance très rentable. L’excellente activité de Parex dans le domaine des façades peut être mise à profit dans tout le monde Sika. Nous souhaitons chaleureusement la bienvenue à tous les employés de Parex au sein de la famille Sika. Nous sommes impatients de travailler avec l’équipe de Parex et nous sommes enthousiastes à l’idée d’étendre nos activités commerciales conjointes.”

Eric Bergé, Directeur Général de Parex déclare : “Sous la propriété de Fund V de CVC, l’équipe de Parex a réalisé une très bonne performance, faisant passer ses ventes de 750 millions d’euros en 2013 à plus d’un milliard d’euros. Au cours de cette période de 5 ans, Parex s’est implanté dans 3 nouveaux pays, a ouvert 16 nouvelles usines, a ajouté 11 acquisitions ciblées et a construit un nouveau centre de R&D international. Sika représente un excellent socle pour continuer à réaliser l’ambitieux plan de croissance de Parex et cette combinaison crée de nouvelles opportunités intéressantes en termes d’offre de nouvelles solutions à nos clients et de poursuite de notre expansion géographique. J’aimerais remercier notre commanditaire, CVC Capital Partners, nos équipes à travers le monde et nos clients pour leur confiance et leur soutien au cours des cinq dernières années, et nous avons hâte de travailler avec Sika à l’avenir. »

Grâce à cette acquisition, Sika renforcera encore sa position de leader dans le secteur des produits chimiques de construction et des adhésifs industriels et réalisera un chiffre d’affaires de plus de CHF 8 milliards. Cela permettra de consolider et d’élargir le socle de croissance de Sika. L’activité mortier de Sika, technologie clé de croissance pour le groupe et l’une de ses principales sources de rentabilité, va plus que doubler de volume pour atteindre CHF 2,3 milliards. La forte position de Parex dans les canaux de la distribution ouvrira de nouvelles opportunités commerciales pour la gamme de produits Sika. Parex aura accès aux canaux de vente directe bien établis de Sika et l’expertise de Parex dans le domaine des façades et du carrelage permettra à Sika de participer à ces marchés attractifs en croissance.

Paramètres financiers

Les synergies annuelles devraient être de l’ordre de CHF 80 à 100 millions. Le prix d’acquisition représente 11,3 fois le ratio « EV (Valeur de l’Entreprise) / EBITDA proforma 2019 (résultat avant impôts et taxes) » qui sera ramené à moins de 8,5 fois « EV/EBITDA », en incluant les synergies à plein rendement. L’acquisition créera de la valeur pour les actionnaires et devrait avoir une influence positive sur le bénéfice par action dès la première année complète suivant la transaction, soit 2020.

Le financement de la transaction est garanti par un crédit-relais consenti par UBS et Citi. Sika s’engage à maintenir une cote de crédit de première qualité et a l’intention de mettre en place une structure de financement à long terme comprenant une combinaison de disponibilités, de prêts bancaires et d’instruments des marchés financiers.

L’acquisition s’effectue en plusieurs étapes. La réalisation de l’opération est soumise à la consultation des Comités d’entreprises français (CSE), à l’approbation des autorités réglementaires et est attendue au deuxième/troisième trimestre 2019.


Pour plus d’informations :  www.sika.com

Abonnez-vous à nos newsletters !