Jacky PICQUET, vice-président de la communauté d’agglomération Arles Crau Camargue Montagnette (ACCM), délégué à la politique de l’eau et aux grands travaux et Estelle GRELIER, directrice du développement de Saur, ont inauguré les nouveaux locaux d’ACCM dédiés au service public de l’eau et de l’assainissement, situés 8 rue Aimé et Eugénie Cotton à Arles.

Des locaux adaptés au service de l’eau

La communauté d’agglomération a fait le choix d’investir dans des locaux en zone industrielle nord d’Arles afin d’y héberger son service délégué de l’eau et l’assainissement en contrepartie d’un loyer. Début 2017, elle fait donc l’acquisition d’un ancien bâtiment de la CCI du Pays d’Arles et de son terrain.

Aujourd’hui, la parcelle de 4 800 m² compte deux bâtiments, un réhabilité et un neuf respectivement de 240 m² et 65 m². L’aménagement a été réfléchi et conçu pour répondre aux exigences techniques de l’activité. Il comprend :

  • Un espace dédié à l’administration avec un accueil clientèle moderne et favorisant la confidentialité,
  • Un laboratoire d’analyse,
  • Un espace réservé au centre de pilotage opérationnel (CPO) pour la surveillance et le pilotage des interventions sur les réseaux d’eau,
  • Une partie vestiaires et sanitaires pour le personnel d’intervention,
  • Un atelier de stockage et de réparation des pièces,
  • Un hangar pour abriter une partie des véhicules,
  • Un parking clientèle et un parking privé.

Conformément aux exigences du PPRI, ces installations comprennent une zone refuge en cas d’inondation.

Financement et réalisation

L’acquisition, la construction et la réhabilitation de ces installations représentent un investissement total de 1 600 000 euros, financés par le Conseil départemental des Bouches-du-Rhône à hauteur de 873 000 euros.

La maîtrise d’œuvre a été assurée par le groupement conjoint Imago Architecture. Les entreprises ayant assuré la construction sont France BTP Méditerranée, SAS SFECO, Reflets du Sud, SARL Gilles, SARL Solelec, BC Peinture, SGBF, Climatisation et ventilation industrielles et SALS Cie SAS.

Aujourd’hui, ces locaux abritent une équipe de 50 collaborateurs pour répondre quotidiennement aux exigences de continuité de service et aux enjeux de gestion durable des ressources, portés par la communauté d’agglomération.

Rappels sur la délégation de service public

ACCM a confié au 1er février 2016 la gestion des services publics de l’eau et de l’assainissement à Saur, qui a créé à cet effet deux sociétés dédiées : ACCM Eau et ACCM Assainissement. Pour plus de simplicité et pour faciliter la relation avec les clients, ces deux services ont été regroupés derrière une seule et même appellation : ACCM Eaux.

Les engagements ambitieux d’ACCM Eaux se traduisent en particulier par :

  • Une relation clientèle personnalisée plaçant le consommateur au cœur du service de l’eau potable et de l’assainissement, avec une équipe locale regroupée au sein de nouveaux locaux modernisés,
  • Une gestion technique performante et moderne du service de l’eau potable, avec notamment un
  • Objectif de réduction des pertes en eau de 1,2 million de m3 à l’horizon 2027 soit l’équivalent de la consommation annuelle de 8 000 clients, et une surveillance en continu du niveau des nappes et de la qualité de l’eau,
  • Des investissements pour l’assainissement au bénéfice de la préservation de l’environnement et des ouvrages, avec notamment : la gestion de la nouvelle station d’épuration aux Saintes-Maries-de-la-Mer, mise en service fin 2017 ; la recherche des eaux parasites ou la lutte contre la corrosion des réseaux.

Chiffres Clés

  • Eau potable :
    • 38 570 abonnés, 13 unités de production, 26 réservoirs de stockage, 877 km de réseaux, investissement de 1,235 M€ sur la durée du contrat.
  • Assainissement :
    • 34 303 abonnés, 15 stations d’épuration pour une capacité totale de traitement de 142 000 équivalent-habitants, 156 postes de relevage, 382 km de réseaux, investissement de 872 K€ euros sur la durée du contrat.
  • Délégation de service public :
    • Du 2 février 2016 au 31 décembre 2028 pour Arles et les Saintes-Maries-de-la-Mer
    • Du 1er mars 2017 au 31 décembre 2028 pour Saint-Martin-de-Crau, Boulbon, Tarascon et Saint-Pierre-de- Mézoargues.

Pour plus d’informations : www.saur.com

Abonnez-vous à nos newsletters !