La pose des 2 tronçons, de 100 m de long et 170 tonnes chacun, a été réalisée la semaine dernière par voie fluviale. Ce projet a pour but la mise en place d’une passerelle réservée aux cycles et aux piétons, et donc un franchissement plus sécurisé.

D’une durée de 16 mois, ce chantier est réalisé en groupement d’entreprises (Viry pour la charpente métallique et Razel-Bec pour le génie civil).

Les 2 tronçons sont partis de l’usine de Viry, située à Eloyes (88), jusqu’au port de Limay où ont été effectués les assemblages et les soudures ; puis ils ont été acheminés sur la Seine par barge jusqu’au site, face à la collégiale de Mantes-la-Jolie.

Pour réaliser la pose des tronçons, il a fallu attendre que les conditions météo soient favorables, notamment le vent, qui devait être inférieur à 50 km/h lors de la rotation.

Chaque tronçon a ensuite été soulevé par la grue, haute de 86 m, qui a effectué une rotation à 360° pour venir l’accoler au pont.

Particularité de cette opération : la barge supportant à la fois la passerelle et la grue, il a fallu veiller en permanence à son équilibre et sa stabilité. Défi relevé !

Les chiffres-clés du chantier :

  • 300 tonnes de métal
  • 70 m3 de béton
  • 8 millions d’euros (coût de la Grande Passerelle)

L’ouverture de la passerelle au public est prévue courant 2019.


Pour plus d’informations :  www.razel-bec.com

Abonnez-vous à nos newsletters !