Après seulement deux années d’existence, la nacelle hybride 20 m Genie® Z®-60/37 FE révolutionne le marché et devient une star montante des chantiers européens. Et c’est logique, car chacun y trouve son compte :

Pour les sociétés de location, en conciliant haute productivité, taux d’utilisation élevé et faible coût d’entretien, elle constitue un booster de leur retour sur investissement. Pour leurs clients utilisateurs finaux, ses performances tout terrain, ses compétences en intérieur comme en extérieur et son économie de fonctionnement leur permettent d’être plus compétitifs sur les appels d’offre.

Et pour les donneurs d’ordre, soucieux de respecter les réglementations et directives de plus en plus strictes en termes de pollution en milieu urbain, c’est la garantie de basses émissions, d’un niveau sonore réduit et d’un plus grand respect de l’environnement.

Travailler en extérieur à 18 m de hauteur au beau milieu de la capitale française ne peut pas se faire avec n’importe quelle nacelle. Avant tout, les donneurs d’ordre exigent d’utiliser des machines peu ou non polluantes, à faibles niveaux d’émissions et de bruit. En plus, lorsque le chantier est situé dans le 5ème arrondissement bien connu pour ses rues souvent étroites, il faut une machine compacte, agile, précise et tout terrain. Enfin, quand il s’agit d’un travail non-stop en hauteur, la nacelle doit concilier puissance et fiabilité.

La société de location Acces Industrie a tout de suite été convaincue des multiples qualités de l’hybride Genie. Lorsqu’elle a été consultée par le chef de chantier d’un programme immobilier de logements neufs dans le cadre de nettoyage de façades, celui-ci recherchait une nacelle conjuguant respect de l’environnement, peu de nuisance sonores, performance tout terrain et économie de fonctionnement. Mais il ignorait l’existence de l’hybride Genie. Acces Industrie l’a immédiatement orienté sur la Genie Z-60/37 FE en mettant en avant son adéquation parfaite avec l’application et sa recommandation de cette nacelle hybride s’est imposée en solution évidente. Comme quoi, avec de la pédagogie, les utilisateurs finaux comprennent vite où est leur intérêt.

Avant tout, la Genie Z-60/37 FE présente de réelles performances techniques : c’est une vraie nacelle articulée de 20 m, sans émissions de CO2 et peu bruyante, avec un déport horizontal de plus de 11 m  à 7,40 m. Ensuite, en mode électrique, si son travail venait à se prolonger la nuit, comme cela est souvent le cas lorsque l’on est pressé par le temps, l’opérateur peut se trouver confronté au manque d’apport en électricité pour recharger sa machine.

De plus, si la version hybride se recharge automatiquement grâce au moteur diesel et offre une puissance de travail de plus d’une semaine avec un seul plein de carburant. Enfin, elle possède tous les atouts d’une vraie nacelle tout terrain permettant de venir à bout de tous les trottoirs et autres chemins escarpés jusqu’aux façades.

En clair, la Genie Z-60/37 FE constitue une réponse unique à de multiples besoins.

En zones urbaines denses, le respect de l’environnement est un facteur clé. Outre ce cas spécifique de nettoyage de façades représentant un mois et demi de travail, le client utilisateur a bien souligné que de plus en plus de sites où son entreprise intervenait étaient soumis à de fortes contraintes liées au respect de l’environnement. D’où la nécessité, pour répondre aux exigences du donneur d’ordre de minorer les émissions et le niveau sonore afin de répondre aux réglementations liées au travail en milieu urbain. C’est là que la nacelle hybride Genie Z-60/37 FE joue tout son rôle.

Comme le souligne M. Rizqui Kariouch, Directeur de Régions chez Acces Industrie : « Notre client nous a confirmé sa satisfaction quant à la Genie Z-60/37 FE, à tel point qu’il a prolongé sa location de 15 journée supplémentaire pour d’autres tâches de maintenance. Il a apprécié qu’elle puisse répondre aux contraintes écoresponsables du donneur d’ordre tout en restant simple et économique d’utilisation. Et au point de vue économie de fonctionnement, avec les augmentations du prix des carburants, elle ne consomme en moyenne que 30 litres par semaine, contre 100 litres pour une machine diesel équivalente. Comme quoi, c’est en expliquant les bénéfices de la technologie hybride et en promouvant cette machine que nous pouvons faire évoluer le marché et nous orienter vers un monde plus propre. »


Pour plus d’informations : www.genielift.frwww.acces-industrie.com

Abonnez-vous à nos newsletters !