Durant cette phase 3 du chantier, les équipes vont notamment réaliser la rampe d’accès Nord et la raccorder à la RN19 en service depuis 2012. En parallèle, d’autres travaux permettront d’aménager deux nouvelles bretelles d’accès au diffuseur menant à la gare RER.

Côté Sud, les travaux sont presque terminés. La construction du pont (PS10) qui supportera la future bretelle d’accès vers Boissy depuis la RN19 se poursuit. Les tirants d’ancrage soutenant les parois moulées sont actuellement posés permettant les terrassements dans la tranchée ouverte. Dans le tunnel, le déploiement des équipements d’exploitation et de sécurité (ventilation, éclairage) ont également démarré cet automne.

Par ailleurs, les projets d’aménagement paysager ont été présentés et soumis au vote des Boisséens. Le lauréat travaille maintenant sur les études de conception détaillées.

Tout savoir sur la phase 3 !

Simulation de la future rampe Nord et du Diffuseur du RER en grand format

Début des travaux de la rampe Nord du diffuseur du RER La rampe d’accès Nord au tunnel mesurera plus de 450 mètres de long avec une pente de 6%. Elle sera raccordée à la partie de la RN19 en service depuis 2012.

Les travaux portent également sur la création de deux nouvelles bretelles d’accès à la gare RER et le raccordement à la section courante. Des travaux de réalisation d’un bassin d’assainissement à l’intérieur de la boucle d’accès à la RN19 depuis l’allée des FFI seront également entrepris. Enfin, les équipements de sécurité, les marquages au sol et les panneaux de signalisation vont être déployés à la fin de cette phase 3.

Modifications dès la circulation sur le diffuseur de Boissy-Sud

Cet hiver, l’actuelle déviation du chantier au niveau du diffuseur de Boissy-Sud sera modifiée. Les flux de l’actuelle déviation vont être séparés. Les usagers du sens Province- Paris emprunteront la future bretelle de sortie (Bretelle A) tandis que ceux du sens Paris-Province continueront d’utiliser l’actuelle déviation (Bretelle B). Deux voies de circulation seront conservées dans les deux sens et la vitesse sera maintenue à 50 km/h au droit de ces aménagements le temps des travaux. Après la mise en service de la nouvelle RN19, les bretelles A et B seront réaménagées et mises dans leurs configurations définitives.

Ils étaient 10 candidats au départ puis 3 seulement ont été retenus par un jury composé d’experts et d’élus. Aujourd’hui il n’en reste qu’un, approuvé par 75% des Boisséens qui se sont exprimés. C’est le projet des bureaux d’études BASE et EGIS qui verra donc le jour pour l’aménagement en surface du tunnel.

Le projet s’appuie d’abord sur la constitution de lisières forestières, denses et souples, qui constitueront une forêt de bosquets ponctuée de clairières et de points de vue. L’accessibilité des personnes à mobilité réduite est largement prise en compte ainsi que les possibilités de stationnement pour les véhicules. Les études détaillées se poursuivent actuellement.

 

Le forage de tirants

Pour permettre le creusement des 450 mètres de tranchée ouverte et la réalisation de la chaussée en toute sécurité, les murs en béton, appelés « parois moulées », sont renforcés. Pour cela, des tirants métalliques d’environ 30 mètres de long sont forés dans le sol pour atténuer les effets de la pression exercée par le terrain. Au total, 265 tirants seront installés.

 


Pour plus d’informations : http://www.dir.ile-de-france.developpement-durable.gouv.fr

Abonnez-vous à nos newsletters !