Samedi 20 octobre, le musée La Piscine a inauguré un nouveau parcours pour les visiteurs, rénové et agrandi de plus de 2 000 m². Les équipes de Rabot Dutilleul Construction ont réalisé les travaux de ce chantier atypique.

L’origine du projet

À son ouverture en 2001, le musée de la Piscine de Roubaix prévoyait un nombre de 60 000 visiteurs par an. Pour assumer son incroyable succès avec finalement 200 000 à 250 000 visiteurs chaque année, le musée a envisagé un agrandissement de plus de 2000 m² supplémentaires, avec un parcours amélioré et enrichi, et des espaces dédiés aux jeunes publics.

Le duo Jean-Paul Philippon – Rabot Dutilleul Construction reformé

Comme pour la transformation du bâtiment en musée il y a 20 ans (de 1997 à 2001), c’est l’architecte Jean-Paul Philippon qui a conçu l’aménagement du projet et suivi minutieusement l’avancée des travaux menés par Rabot Dutilleul Construction. Pendant deux ans, une vingtaine de compagnons ont construit 1 600 m² de nouveaux espaces et réhabilité 700 m² existants.

Un chantier exigeant

Certaines étapes du chantier pouvaient présenter des risques pour les œuvres. « Nous avons trouvé des solutions pour éviter les vibrations dans le sol qui risquaient d’endommager certaines œuvres en se propageant » explique Julien Molmy, directeur de travaux.

La phase de raccordement de la partie extension du musée au bâtiment existant était particulièrement critique : « nous avons dû mettre en place 19 sas de protection pour créer toutes les ouvertures nécessaires dans le mur existant, tout en protégeant les œuvres du moindre grain de poussière » raconte Tony Allexandre, conducteur de travaux.

 

Chiffres clés

  • 8000 m² ouverts au public à la réouverture
  • Extension neuve de 1600 m² et 700 m² réhabilités
  • 3 nouveaux espaces pour les collections permanentes et les expositions temporaires
  • 2 nouveaux ateliers de pratiques artistiques pour les groupes accueillis à La Piscine

Pour plus d’informations : www.rabotdutilleul.com

Abonnez-vous à nos newsletters !