Jean-Bernard Lévy, Président-Directeur Général du Groupe EDF, Bruno Bensasson, Directeur Exécutif Groupe en charge du Pôle énergies renouvelables et Simone Rossi, Directeur Général d’EDF Energy ont inauguré deux projets novateurs au Royaume Uni : le parc éolien en mer de Blyth et l’installation de stockage par batterie de West Burton B.

Le parc éolien en mer de Blyth

Situé au large de la côte du comté de Northumberland, le parc éolien en mer de Blyth est composé de cinq turbines d’une puissance totale de 41,5 MW. Il intègre plusieurs innovations qui contribuent à accroître la compétitivité de l’éolien off-shore.

Blyth est le premier parc éolien en mer à utiliser une technologie de « flottaison et submersion ». Les éoliennes reposent sur des fondations gravitaires transportées par flottaison, ce qui permet de réduire les coûts de la phase d’installation. Les turbines de 8,3 MW de puissance unitaire sont parmi les plus puissantes au monde de ce type à être installées en mer. Une antenne dédiée à l’exploitation-maintenance du parc a été créée sur le port de Blyth et emploie 9 personnes.

Le groupe EDF, via EDF Renewables, exploite déjà au Royaume-Uni le parc éolien en mer de Teesside, d’une puissance de 62 MW et situé à environ 80 km des nouvelles installations de Blyth. En mai dernier, le Groupe a également acquis le projet de parc éolien en mer « Neart na Gaoithe » de 450 MW en Ecosse, disposant de toutes les autorisations administratives.

L’installation de stockage par batterie de West Burton B

D’une puissance de 49 MW, l’installation de stockage par batterie située sur le site de la centrale de West Burton B, est le plus important projet du nouveau système de régulation qui sera déployé dans tout le Royaume-Uni. Dans un contexte de fort développement de la production d’énergies renouvelables et de fermeture des moyens de production vieillissants, la technologie de stockage par batterie permet d’améliorer la stabilité du réseau électrique et de répondre rapidement aux fluctuations de la fréquence de ce réseau.

Jean-Bernard Lévy, Président-Directeur général du Groupe EDF, a déclaré : « Ces deux projets innovants illustrent notre expertise dans le domaine des énergies renouvelables et du stockage de l’électricité. Ils constituent une contribution importante à la décarbonation du mix énergétique du Royaume-Uni, notre deuxième marché après la France. Ces deux réalisations s’inscrivent pleinement dans la stratégie CAP 2030 du groupe EDF qui vise notamment à doubler la production d’énergies renouvelables d’EDF à l’horizon 2030. Elles font également partie de notre Plan Stockage Electrique qui prévoit l’installation de 10 GW de nouveaux moyens de stockage au service de systèmes électriques d’ici à 2035 ».

Simone Rossi, Directeur général d’EDF Energy, a déclaré : « Ces projets reflètent la façon dont EDF investit dans les technologies nouvelles pour promouvoir le développement des énergies renouvelables au Royaume-Uni. À Blyth, nous avons eu recours à l’innovation pour réduire le coût de l’éolien en mer et à West Burton B, nous mettons en place des infrastructures qui garantiront la viabilité d’un système toujours plus axé sur l’énergie bas carbone. Cesdeux projets démontrent notre engagement à fournir aux consommateurs britanniques une énergie bas carbone fiable et abordable, en utilisant différentes technologies, notamment à partir des énergies renouvelables, des batteries et du nucléaire ».

Bruno Bensasson, Directeur exécutif Groupe en charge du Pôle énergies renouvelables a déclaré :« Je me réjouis d’inaugurer ces projets innovants. Ils prouvent l’importance du rôle que joue le Groupe EDF dans l’évolution des énergies renouvelables et sa capacité à proposer des solutions fiables pour assurer son expansion à l’échelon mondial. La construction rapide de Blyth met en évidence la solide expertise du Groupe EDF dans l’éolien en mer dont nous entendons poursuivre le développement sur le marché britannique, mais aussi en France et ailleurs ».


Pour plus d’informations : www.edf.fr

Abonnez-vous à nos newsletters !