Le secteur du bâtiment doit aujourd’hui trouver des solutions concrètes pour faire face aux enjeux de transition éco-logique et énergétique auxquels il est confronté. Les produits biosourcés, qui constituent une solution fiable (faible impact environnemental, fabrication locale, performances techniques, confort, etc.), joueront un rôle majeur dans la construction des bâtiments de demain.

Dans ce contexte, et encouragé par la stratégie bioéconomie pour la France, Karibati a lancé en juin 2017 son label « Produit Biosourcé », dont l’objectif est de rendre plus lisible l’offre des produits biosourcés en rendant notamment compte de leur composition et de leur provenance.

Un an après son lancement, qu’en est-il du label ?

Le label « Produit Biosourcé » compte quatre produits labellisés : les produits d’isolation thermique Biofib’Chanvre (chanvre), Biofib’Ouate (ouate de cellulose / chanvre), Biofib’Trio (chanvre / lin / coton) et Jetfib’Natur (chanvre / coton) sont tous issus du spécialiste français de l’isolation biosourcée thermique et acoustique Biofib’. Ils sont compo-sés à minima de 85% de matière biosourcée (95% pour Jetfib’Natur). Biofib’Ouate et Biofib’Chanvre bénéficient en plus du marquage « Filière Française », leurs composants ayant été cultivés et transformés en France.

D’autres labellisations sont en cours et verront le jour courant 2018, sous réserve de validation du comité suite à la procédure d’audit.

Par ailleurs, suite à l’adoption récente du projet de loi Elan (Evolution du logement, de l’aménagement et du numé-rique) à l’Assemblée Nationale, le label « Produit Biosourcé » réaffirme plus que jamais son potentiel. Il est en effet en mesure de répondre concrètement aux exigences de la loi, notamment sur le volet carbone inhérent à la future réglementation environnementale (prise en compte du stockage carbone des matériaux et de leur teneur en bio-sourcés).

Le label, « Produit Biosourcé » mode d’emploi

Le label « Produit Biosourcé » est basé sur un référentiel établi par Karibati, et vérifié par le comité de pilotage du label, composé notamment de maîtres d’ouvrage, des filières. Ce dernier fixe, par famille de produits, un % mas-sique minimum de matière première issue de la biomasse à intégrer au produit. Le produit doit être apte à l’usage, c’est-à-dire relever soit de Règles Professionnelles sur liste de verte de la C2P, d’un Avis Technique, d’une Évalua-tion Technique Européenne ou encore d’une norme.


Pour plus d’informations : www.produitbiosource.fr

Abonnez-vous à nos newsletters !