La Maison du Projet qui se trouve au sein du nouvel écoquartier LaVallée à Châtenay-Malabry dévoile des atouts exceptionnels démonstrateur de vie durable en Ile-de-France développé avec l’architecte urbaniste François Leclercq.

L’opération, réalisée par la 1ère SEMOP (Société d’Economie Mixte à Opération Unique) d’aménagement en France, place le développement durable au cœur de sa démarche.

À Châtenay-Malabry (92), sur l’ancien site de l’Ecole Centrale, l’écoquartier LaVallée est en cours d’aménagement. Le 27 novembre, Benoît de Ruffray -président-directeur général du groupe Eiffage-, Georges Siffredi -maire de Châtenay-Malabry-, Marianne Louradour -directrice régionale de la Caisse des Dépôts-, et Frédéric Fuchs -président de Lidl France- ont inauguré la Maison du Projet en présence de Philippe Maffre -sous-préfet d’Antony et de Boulogne-Billancourt- et Patrick Devedjian -président du département des Hauts-de-Seine.

LaVallée accueillera des logements, des équipements publics (école, crèche, collège), une offre de commerces qui n’existe pas encore à Châtenay-Malabry (boutiques d’habillement, de décoration, de beauté, etc.), mais aussi le siège de Lidl France, qui constituera un véritable moteur économique. L’écoquartier intégrera également une grande promenade plantée, une ferme urbaine et des espaces ludiques et d’animation qui en feront un lieu ouvert non seulement aux habitants du quartier, mais aussi à tous les Châtenaisiens et à la population francilienne.

L’arrivée du tramway T10, prévue en 2023 à l’entrée du quartier, permettra de le relier aux communes environnantes (Clamart, Le Plessis-Robinson, Antony) et d’en faire une nouvelle entrée de ville de Châtenay-Malabry.

LaVallée est exemplaire en termes de développement durable depuis sa conception. En effet, 98 % des bétons et matériaux issus des démolitions seront réemployés sur le site pour créer des futures voieries, un immeuble de logements et parfois même pour les propres besoins du chantier. En parallèle, plusieurs filières d’économie circulaire ont été mises en œuvre pour la réutilisation de 250 m3 des matériels et matériaux de l’ancien site universitaire (équipements électriques, éviers, lavabos, amphithéâtre, mobiliers de bureaux, etc.). Ces opérations sont coordonnées par l’association environnementale RéaVie dont l’action a pour but de réduire les déchets du secteur et de contribuer au recyclage.

LaVallée en chiffres…

  • Un site de 20 hectares, 3 % de la superficie de la commune
  • 213 000 m2 de surface de plancher à construire
  • Environ 2 200 logements
  • 36 500 m2 de bureaux qui accueilleront le siège social de Lidl France
  • 15 000 m2 de commerces, soit environ 30 nouvelles boutiques
  • 19 000 m2 d’espaces publics, dont 30 % d’espaces verts
  • 1 collège, d’une capacité de 700 élèves
  • 1 groupe scolaire de 22 classes
  • 1 gymnase
  • 1 crèche de 60 berceaux
  • 1 ferme urbaine de 1 hectare
  • 1 offre de stationnement public d’environ 450 places
  • 98 % des bétons et matériaux issus des démolitions, réemployés sur le site
  • 50 % d’énergies renouvelables
  • 219 millions d’euros d’investissement par la SEMOP

Pour plus d’informations : www.eiffage.com

Abonnez-vous à nos newsletters !