CEMEX Granulats Rhône Méditerranée et le syndicat du Bassin Versant de la Reyssouze (SBVR) viennent de signer une convention pour la mise en œuvre d’actions conjointes en faveur de l’environnement sur le territoire de la Reyssouze (Ain). Un partenariat clé pour la protection des espèces locales et la conservation des zones humides.

Depuis 2012, CEMEX exploite une gravière (carrière alluvionnaire en eau) d’une superficie de 30 ha sur la commune de Lescheroux. Située en zone humide, cette carrière est un lieu d’habitat pour plusieurs espèces protégées, dont le courlis cendré.

Dans ce contexte, CEMEX s’est rapproché du syndicat du Bassin Versant de la Reyssouze (SBVR), organisme public local qui met en œuvre un contrat de rivière (2014 / 2018), pour participer à plusieurs actions de restauration et de gestion des zones humides. Financé par l’Agence de l’eau, la Région Auvergne Rhône-Alpes et le Département de l’Ain, ce contrat de rivière a en effet pour objectifs de protéger les milieux aquatiques et d’améliorer la qualité des eaux sur un territoire de 500 km².

En complément des mesures déjà mises en place par le SBVR, ce partenariat innovant permet ainsi à CEMEX de satisfaire les obligations réglementaires liées à l’exploitation d’une gravière en zone humide en cohérence avec les actions menées par un acteur local et constitue une réelle plus-value pour la protection de la biodiversité locale.

D’une durée de 15 ans, la convention prévoit les actions suivantes :

  • Sur la commune de Malafretaz : création d’une frayère à brochets* en complément de la réactivation d’un bras mort de la Reyssouze prévue au contrat de rivière. Outre les travaux d’aménagement, ce volet comprend une étude de la faune et la flore locales ainsi que l’achat de terrains d’une surface de 4 ha.
  • Sur la commune de Mantenay-Montlin : conversion d’une peupleraie et d’une friche de 7 ha en prairie humide : étude de la faune et la flore, travaux hydrauliques, fermage agricole, entretien.
  • Sur le territoire du syndicat : organisation de journées thématiques d’animation et de sensibilisation pour la protection des zones humides et de la ressource en eau, à destination des habitants et des scolaires.

Ces actions ont été financées en totalité par CEMEX Granulats Rhône Méditerranée, hormis pour la frayère à brochets, à laquelle la Fondation Caisse d’épargne Rhône Alpes a également contribué dans le cadre d’un appel à projet. Cette contribution a été initiée par CEMEX qui a mis en relation le syndicat et la Fondation Caisse d’épargne Rhône Alpes par l’intermédiaire de la Fondation du Patrimoine.

Philippe Nykolyszyn, président de CEMEX Granulats Rhône Méditerranée se réjouit de ce partenariat : « Nous sommes heureux de contribuer à la préservation de la faune et la flore locales. Pour compenser notre empreinte sur les milieux naturels, cette solution a été adoptée en concertation avec le monde agricole, les collectivités locales et les administrations ainsi que les associations de protection de la nature. »

* Zone de reproduction pour les brochets. Un système de vannes et de fossé permet de « sur inonder » une prairie humide pendant environ 6 mois afin de faciliter la ponte et la croissance des alevins.


Pour plus d’informations : www.cemex.fr

Abonnez-vous à nos newsletters !