La marche à blanc débutera lundi 5 novembre sur le prolongement du tramway T3b entre les Portes de la Chapelle et d’Asnières. Il s’agit de la dernière étape importante avant la mise en service le 24 novembre prochain de cette nouvelle portion du T3b, projet de 211M€ financé à 60% par la Ville de Paris.

A partir du lundi 5 novembre, les rames du tramway vont circuler normalement mais sans voyageurs afin de préparer la mise en service le 24 novembre prochain de la partie prolongée entre l’actuel terminus de Porte de la Chapelle et le nouveau de Porte d’Asnières.

Cette ultime période de rodage va permettre de tester et de s’assurer de la cohérence de tous les facteurs d’exploitation (temps de parcours, régulation, traversée des carrefours), mais aussi de s’assurer du bon fonctionnement des systèmes liés à l’information voyageurs. L’offre de transport déployée pendant la marche à blanc sera celle mise en place sur l’ensemble de la ligne à compter de l’inauguration du prolongement le 24 novembre, offrant désormais aux voyageurs une fréquence de 4 minutes aux heures de pointe (contre 5 minutes actuellement), et de 8 minutes hors heures de pointe.

Cette période de marche à blanc permettra par ailleurs aux riverains, usagers de la chaussée et véhicules des nouveaux territoires traversés de s’accoutumer aux règles d’usage et de sécurité propres à la présence de ce mode de transport, dont l’approche est silencieuse. Des actions d’information ont déjà été menées en ce sens par la RATP, Île-de-France Mobilités et la Ville de Paris depuis le début des travaux.

Plus d’informations sur le site du prolongement : https://www.tramway.paris.fr/

La livraison des nouvelles rames et la formation des conducteurs déjà effectives

La marche à blanc débute alors que 14 nouvelles rames ont déjà été livrées pour renforcer l’offre sur la ligne à l’occasion du prolongement. De même modèle que les 49 rames déjà présentent sur le T3 (Alstom Citadis 402), elles ont été financées par Île-de-France Mobilités, pour un coût global de 48 millions d’euros.

Les 180 conducteurs de la ligne T3 ont en parallèle été formés sur la partie prolongée du 25 septembre au 26 octobre derniers, afin d’en appréhender les spécificités en termes de conduite, d’environnement mais aussi de signalisation. Parmi eux, 80 conducteurs ont été recrutés en 2018 afin de renforcer les effectifs de la ligne en vue du prolongement. Il s’agit de conducteurs de bus de la RATP, désormais aptes à intervenir sur les deux modes de transport.

Les infos clés du prolongement du T3b

  • 8 nouvelles stations créées entre Porte de La Chapelle et Porte d’Asnières
  • Un prolongement long de 4,3 km
  • 89 000 voyageurs supplémentaires attendus sur le prolongement
  • Un projet de 211 millions d’euros financé par la Ville de Paris (60%), la Région Île-de-France (28%) et l’Etat (12%)
  • 14 nouvelles rames financées par Île-de-France Mobilités pour un coût de 48 millions d’euros
  • Une ligne T3 dont l’exploitation est financée par Île-de-France Mobilités

Pour plus d’informations : www.ratp.fr

Abonnez-vous à nos newsletters !