C’est au siège de l’entreprise à Revel-Tourdan (38) que Denis Dumont, à la tête depuis plus de 20 ans de Dumont Clean Services, un des leaders français du nettoyage de tunnels et de la location de passerelles et nacelles à géométrie négative, a remis les clefs de l’entreprise familiale à Michel Réguillon, Président du Groupe Réguillon , mardi  30 octobre 2018.

L’occasion pour le Groupe Réguillon, spécialisé dans les travaux d’aménagements publics dans le Nord de l’Isère, de diversifier ses activités à l’entretien et l’inspection renforcée de tout type d’ouvrages d’art, en particulier les ponts et tunnels routiers.

Le groupe Réguillon étend ainsi sa gamme de services et renforce la complémentarité de ses entreprises, confortant son développement multi-activités.

En 40 ans, Dumont Clean Services a entretenu tous les tunnels de France

C’est avec confiance que Denis Dumont a remis le destin de son entreprise entre les mains de Michel Réguillon, le 30 octobre dernier, au siège de l’entreprise à Revel-Tourdan (38). « Je suis certain que la société familiale créée en 1978 par Roland Dumont, mon père, après l’achat en 1973 de la 1ère laveuse de tunnels, qui emploie 15 personnes pour un chiffre d’affaires 2017 de 1,5 M euros, trouvera tout le soutien nécessaire au sein du Groupe Réguillon pour conforter sa place de leader français sur le marché du nettoyage de tunnels », a déclaré Denis Dumont, à l’heure de prendre sa retraite.

Avec deux activités principales de « nettoyage de tunnels » et de « passerelles et nacelles à géométrie négative », l’entreprise iséroise a pour clients les sociétés d’autoroutes et de tunnels nationales ainsi que les bureaux d’études et les sociétés d’entretien d’ouvrages d’art.

L’expertise de Dumont Clean Services est reconnue jusqu’en Italie, Luxembourg et Suisse, notamment pour l’inspection à l’œil nu de ponts et viaducs, avec nacelles et passerelles à géométrie négative, permettant d’atteindre les zones les plus inaccessibles des ouvrages d’art.

L’entreprise assure également des travaux saisonniers de déneigement, fauchage, hydrocurage et élagage.

Une 5ème entreprise qui vient renforcer l’offre globale en aménagements du Groupe Réguillon et qui préfigure la stratégie à venir…

En élargissant son offre à l’entretien et l’inspection des ouvrages d’art, le Groupe Réguillon, qui emploie 110 personnes pour un chiffre d’affaires annuel 2017 de 16 millions d’euros, diversifie ainsi son offre de services pour ses clients, fidèle au développement multi-activités qui en fait son ADN. « Ce rapprochement permettra une synergie avec les autres sociétés du groupe, ainsi qu’une ouverture vers les autres clients de Dumont Clean Services » souligne Michel Réguillon, Président du groupe éponyme.

Avec ce rachat, le Groupe Réguillon poursuit sa diversification. « Cette stratégie de multi-activités et d’hyperspécialisation est une stratégie gagnante » souligne Michel Réguillon. « Elle permet à la fois de proposer un large panel de services aux clients et, en cas de baisse d’un secteur d’activité, les autres peuvent plus facilement compenser. Grâce à cette diversification, nous pourrons également optimiser les missions de nos équipes, en tenant compte par exemple des périodes d’hiver où l’activité de lavage de tunnels est arrêtée. »

Tout l’enjeu sera de former l’ensemble des équipes à l’utilisation des différents équipements et de favoriser les passerelles entre nos différents métiers, allant des travaux de canalisations aux aménagements paysagers, en passant par les travaux de terrassement et de réseaux secs.

Le Groupe Réguillon pourra ainsi proposer ses services pour la surveillance d’ouvrages d’art dans le cadre des opérations obligatoires d’entretien qui, après l’événement tragique survenu à Gênes en Italie, le 14 août dernier, vont s’intensifier sur tout le territoire.

Constitué des cinq entreprises Guillaud TP Canalisations, SJTP Carrières, MTPe Réseaux d’énergie, Genevray Entreprise Paysagiste et Dumont Clean Services, le groupe Réguillon conforte ainsi sa présence dans le Nord-Isère et atteint désormais une taille suffisante pour envisager sereinement une nouvelle stratégie en Rhône-Alpes dans les prochains mois…

Abonnez-vous à nos newsletters !