Le groupe technologique Wärtsilä a cédé avec succès deux nouvelles installations de moteurs à gaz commandées par Centrica, une multinationale britannique de l’énergie et des services. Le projet s’inscrit dans la stratégie de la société en matière de production d’électricité décentralisée et facilitera l’intégration des capacités renouvelables intermittentes, notamment les énergies solaire et éolienne.

Wärtsilä a été sélectionnée pour fournir des solutions d’ingénierie, d’approvisionnement et de construction (EPC) aux deux sites, situés à Brigg et à Peterborough, au Royaume-Uni. Les commandes ont été enregistrées en janvier 2017.

Les deux centrales de 50 MW équilibreront la stabilité du réseau et généreront suffisamment d’électricité pour alimenter 100 000 foyers. La flexibilité de démarrage rapide de deux minutes de la solution Wärtsilä supportera les pics de demande locaux et les inévitables fluctuations de l’offre provenant de sources renouvelables. La flexibilité opérationnelle fournie par Wärtsilä garantit la disponibilité d’énergie lorsque l’approvisionnement en énergies renouvelables diminue.

« Nous sommes heureux d’ouvrir ces deux nouvelles centrales, qui contribueront à répondre aux besoins changeants du Royaume-Uni en matière d’énergie et, à terme, faciliteront la transition vers un avenir sobre en carbone en apportant un soutien important à la production d’énergie renouvelable. Nous constatons une demande croissante de puissance flexible. C’est donc une démonstration importante de la manière dont nous pouvons aider nos clients à naviguer dans le nouveau paysage énergétique et à proposer diverses solutions de bout en bout, notamment la production sur site, la réponse à la demande et le stockage de l’énergie. » A déclaré Mark Futyan, directeur des systèmes d’alimentation distribuée, Centrica Business Solutions.

« Le Royaume-Uni est le premier pays à façonner les marchés de l’électricité et Centrica est l’un de ses principaux opérateurs. Aujourd’hui, les sources d’énergie renouvelables fournissent environ un quart de la capacité totale de production du pays, contre cinq pour cent en 2006, et cette part augmente tout le temps. Pour soutenir cette tendance, une génération flexible et à démarrage rapide est essentielle », a ajouté Bent Iversen, responsable du développement commercial, Wärtsilä Energy Solutions.

Les deux usines utiliseront chacune cinq moteurs Wärtsilä 34SG fonctionnant au gaz naturel et sont entrées en exploitation commerciale.

Légende : La centrale de 50 MW construite par Wärtsilä à Brigg (ci-dessus, en face) équilibrera la stabilité du réseau. Avec l’usine de Peterborough d’une puissance de 50 MW, ils produiront suffisamment d’électricité pour alimenter 100 000 foyers.


Pour plus d’informations : www.wartsila.com

Abonnez-vous à nos newsletters !