Le financement d’études préliminaires doit permettre de faire le point sur les travaux à engager pour rouvrir au trafic la ligne TER entre Abbeville et Eu (Le Tréport).

Les 37 km de voie unique non électrifiée entre Abbeville et Eu, dans la Somme, vont-ils retrouver une nouvelle vie ? La Région s’y emploie particulièrement depuis la suppression, fin mai 2018, de la circulation des trains voyageurs sur cette ligne pour cause d’infrastructure vieillissante.

Des travaux lourds à prévoir

Soucieuse d’offrir un service de transports de qualité aux usagers, la Région Hauts-de-France vient d’engager à sa charge des études préliminaires pour faire le point sur l’état des infrastructures. SNCF Réseau avait stoppé la circulation pour raisons de sécurité. Depuis cette date, une desserte routière de substitution est assurée (à raison de 2 circulations journalières aller-retour en semaine) pour les 120 voyageurs quotidiens de cette ligne.

En juillet dernier, le combat des élus locaux et régionaux pour relancer le trafic a abouti à un accord de financement entre l’Etat, la Région Hauts-de-France, la Région Normandie (concernée pour 3 km de cette ligne) et SNCF Réseau. La Région Hauts-de-France prendra en charge l’essentiel de la dépense en finançant la moitié des travaux, le reste étant complété par l’État et SNCF Réseau.

Réouverture en 2023 ?

Le résultat des études est attendu pour fin 2019. Il doit définir la teneur de ces travaux et chiffrer précisément le coût de cette rénovation (estimé à 40 millions d’euros). Le chantier consisterait notamment à remplacer les éléments défectueux (traverses béton et attaches, rails obsolètes, tabliers métalliques de ponts rails, etc). Parallèlement, la Région va examiner les différentes possibilités qui se présentent pour choisir le mode de transport collectif le plus adapté aux besoins des usagers.


Source : http://www.hautsdefrance.fr

Abonnez-vous à nos newsletters !