LafargeHolcim France tiendra du 20 septembre au 18 octobre 2018 des rencontres-débat intitulées « E+C-, La Parole aux bâtisseurs » sur 5 grandes villes, pour faciliter le partage d’expérience entre les acteurs de la construction sur le label qui préfigure la future réglementation RE2020.

Une démarche innovante qui s’adresse à toutes les parties prenantes concernées par le label : bureaux d’études, maîtrise d’ouvrage, maîtrise d’œuvre, constructeurs, entreprises.

Des tables rondes pour se préparer en amont à la RE2020

Pour aider les professionnels à se préparer à la future réglementation RE2020, LafargeHolcim France affirme son engagement pour le Plan Climat en organisant des tables rondes dans cinq grandes villes en France : Nantes (20/09), Bordeaux (27/09), Marseille (4/10), Lyon (10/10) et Paris (18/10).

Ces tables rondes seront animées par un maître d’ouvrage, un architecte, un bureau d’études environnementales et un économiste. Le public, constitué de professionnels de la construction, sera invité à échanger et débattre autour des nouvelles exigences de la future réglementation environnementale. Ces tables rondes ont ainsi été pensées pour partager les retours d’expérience de la part des acteurs eux-mêmes sur les opportunités et les défis posés par la conception d’un bâtiment E+C- : le coût de la construction et de la conception, le calcul de l’impact carbone, les nouvelles techniques de construction, …

Les experts de LafargeHolcim France seront présents à cet événement pour évoquer les solutions développées par l’entreprise pour atteindre les objectifs de la future réglementation (performance thermique, bilan carbone, …). Historiquement très impliquée dans la construction durable, LafargeHolcim mène régulièrement des expérimentations avec les professionnels afin d’identifier les moyens de réduire la consommation énergétique et les émissions carbone, ainsi que les impacts de la construction sur notre environnement.

RE2020, intégrer l’impact des matériaux de construction

La nouvelle réglementation qui doit voir le jour en 2020 comporte une phase expérimentale mise en place avec le label E+C- qui repose sur 4 niveaux de performance énergétique (E+) et 2 niveaux de réduction des émissions carbone (C-) pour toute construction neuve (maisons individuelles, logements collectifs et bureaux).

Cette expérimentation permet d’identifier les points d’améliorations pour la construction (conception et architecture, modes constructifs, équipements, choix de l’énergie…) et de rassembler de la donnée sur ce qu’il est possible de faire, avec quels matériaux de construction et quelles contraintes.

La future RE2020 souhaite aller plus loin que la RT 2012 et prévoit l’ajout d’exigences portant sur le calcul des émissions de gaz à effet de serre, un calcul des consommations d’énergie et de ressources sur l’ensemble du cycle de vie d’un bâtiment, ainsi qu’une incitation à recourir aux énergies renouvelables pour couvrir et compenser les besoins des constructions ;

A Nice, un immeuble Lafarge bientôt à la loupe du label E+C- et du référentiel européen Level(s)

Située dans l’éco-vallée de Nice, les nouveaux bureaux de la centrale à béton LafargeHolcim, construite dans une démarche HQE, seront l’objet d’une expérimentation conjointe inédite du label français E+C- et du nouveau référentiel Level(s) de la Commission Européenne.

Grâce à cette double démarche, les résultats pourront être croisés pour une meilleure convergence des exigences de la construction à haute performance environnementale.


Pour plus d’informations : www.lafargeholcim.com ; www.lafarge.fr

Abonnez-vous à nos newsletters !