©Thomas Crabot

Le vendredi 7 septembre, la première pierre du futur établissement de Liffré a été posée, officialisant ainsi le nom du lycée et annonçant le point de départ des travaux qui s’étaleront jusqu’en 2020.

Cette cérémonie s’est déroulée en présence de Loïg Chesnais-Girard, président de la Région Bretagne, Armande Le Pellec Muller, recteur de la Région académique Bretagne et Guillaume Bégué, Maire de Liffré.

Point d’orgue de cette cérémonie : le dévoilement d’une plaque (en français, en breton et en gallo) rendant hommage à Simone Veil, illustre femme politique et de lettres, ancienne Ministre de la Santé et première Présidente du Parlement européen. Présents à cette inauguration, les élèves de 4e du collège Martin Luther King de Liffré ont également pu assister à la lecture d’un texte écrit par les fils de Simone Veil et prononcé par Pierrick Massiot, ancien Président de Région ayant décidé de cette construction.

Un chantier d’envergure

Il nécessitera deux années de travaux environ, pour un investissement global de 46,8 millions d’euros. Ce nouveau lycée, d’une capacité d’accueil compris entre 1200 et 1500 élèves, sera implanté sur une parcelle de 46 000 m² au sein d’un campus culturel, sportif et éducatif intégrant écoles, collèges, salles de sport, piscine, centre culturel, stade d’athlétisme, terrains de foot, mur d’escalade…

Entamé depuis le mois de juillet, le terrassement s’achèvera en fin d’année. Suivra le chantier du clos couvert, à partir de janvier 2019. Les 7 bâtiments du futur lycée seront érigés au cours de l’année 2019, avant que les travaux de second œuvre ne viennent finaliser cette construction lors du 1er semestre 2020.

Un lycée écologique

Au cœur d’un parc paysager, la conception des différents bâtiments de l’établissement confiée au cabinet d’architecture Chomette-Lupi et Associés privilégie bois et matériaux écologiques dans une logique de développement durable : réduction des coûts énergétiques (végétalisation, systèmes bioclimatiques pour le chauffage, l’éclairage et l’aération…), recours aux énergies renouvelables (l’électricité sera produite par panneaux photovoltaïques installés sur la toiture).


Source : www.bretagne.bzh

Abonnez-vous à nos newsletters !