Le Centre Hospitalier de Libourne, livré en février et inauguré ce vendredi 7 septembre en présence d’Agnès Buzyn, est un projet ambitieux qui offre un cadre de travail efficient et une prise en charge réorganisée et modernisée pour le personnel soignant et les patients.

Un projet mené en 28 mois grâce à une équipe de maîtrise d’oeuvre composée de Vinci (GTM Bâtiment Aquitaine), Niveau 3 (architecte associé), Arcadis (fluide, HQE) et Kéo (économie, paysage).

Un projet inscrit au cœur d’un site historique

Le Nouvel hôpital de Libourne s’inscrit sur le site historique de la fondation Sabatier. Il s’ouvre sur la ville en implantant le nouveau hall d’accueil en vitrine sur les espaces boisés classés qui l’entourent, et propose une volumétrie sculptée minimisant l’effet de masse et respectant la trame existante.

Une organisation efficiente

Des liaisons médicales et logistiques sont créées avec l’existant : deux passerelles vers Robert Boulin et une passerelle avec le Bâtiment d’Oncologie.

La prise en charge est rapide et de qualité grâce au plateau ambulatoire doté de 60 consultations accolées aux explorations fonctionnelle.

La logistique est quant à elle dotée d’un système automatisé, un accès logistique dédié et une rue médico-logistique exclusive aux AGV et au personnel tous niveaux.

Un projet flexible et évolutif

« Nous avons voulu réaliser un bâtiment simple et lisible. Des plateaux techniques doivent pouvoir être aménagés rapidement pour un autre usage, des chambres peuvent devenir des box ambulatoires ou des salles de consultation. » – Stéphane Fabre, Directeur des travaux Chabanne + Partenaires

Valoriser le bien-être et le confort des usagers

La lumière est au cœur du projet grâce à sa rue publique largement ouverte et aux nombreux patios paysagers qui ponctuent le nouvel hôpital.

Le Hall, grâce à ses nombreux ilots et l’Atrium de 3 niveaux donnant sur les salons familles, offrent aux patients mais aussi aux visiteurs des espaces propices à l’échange et la contemplation.

Des admissions repensées autour d’un plateau ambulatoire ambitieux

L’accueil patients est regroupé et réunifié avec les admissions internes et externes pour une meilleure prise en charge et un parcours plus lisible.

L’orientation vers les consultations est facilitée par son organisation en « barrettes » ou chaque secteur à son « adresse indépendante » en façade interne du hall. Les explorations fonctionnelles sont au même niveau, côté accès couchés. La rue médicale est prolongée, permettant de rejoindre l’ambulatoire d’oncologie au Sud, et la radiothérapie.

L’ouverture d’un hôpital de jour et d’un accès patients couchés vient compléter cette prise en charge rapide tout en améliorant la qualité des soins.

Des bornes intelligentes pour accueillir les patients

Le numérique est intégré au nouveau centre hospitalier, à travers notamment de bornes de files d’attentes « intelligentes » redirigeant directement le patient vers les consultations ou les admissions.

Elles placent le patient comme acteur de sa prise en charge via un portail web.

« Ces bornes seront capables, grâce à un identifiant, de reconnaître le patient. Si son dossier est complet, il sera dirigé directement vers le service ou le secteur de consultation où il est attendu. Si son dossier est incomplet, il sera placé en « file d’attente » et dirigé vers l’un des guichets. Le gain de temps potentiel pour les patients comme pour les professionnels hospitaliers est évident. Un tel dispositif permet en outre de limiter le risque de retards en consultation liés aux démarches administratives. » – © Rédaction du Centre Hospitalier de Libourne

Chiffres clés

  • 43 000 m² de bâtiment neuf raccordé aux anciens locaux
  • 5 000 m² de bâtiment existant rénové
  • 28 mois de travaux
  • 477 lits d’hébergement
  • 33 places d’hôpital de jour.

Pour plus d’informations : www.chabanne-architecte.fr

Abonnez-vous à nos newsletters !