©Hervé Ronné – Écomusée du pays de Rennes

La lande est un paysage emblématique de la Bretagne. C’est aussi un écosystème fragile, un patrimoine naturel à protéger, ancré dans la culture bretonne. De juin à octobre 2018, 10 musées et réserves naturelles s’attachent à faire découvrir, à travers des expositions temporaires, différents aspects de cette culture des landes.

Tout au long de l’été et jusqu’au mois d’octobre, 6 musées de France et 4 gestionnaires de réserves naturelles consacrent des expositions temporaires et des animations aux landes de Bretagne. Ecosystème fragile, naturel sur le littoral et façonné par l’agriculture dans les terres, la proportion de landes sur le territoire breton a considérablement reculé depuis le 19e siècle.

L’écomusée du Pays de Rennes, à l’initiative de ce projet collectif soutenu par la Région Bretagne, propose une exposition jusqu’au 2 septembre 2018. Elle dévoile les particularités de la faune et la flore des landes, et interroge sur l’avenir de ce patrimoine culturel vivant et de la biodiversité qui en dépend.

Dans un espace muséographique de 330 m2, le visiteur explore à travers 4 grands thèmes ce patrimoine naturel et culturel :

  • les particularités naturalistes et écologiques de cet écosystème,
  • son rapport à la société paysanne et à l’agriculture,
  • sa place dans la culture bretonne, au sein des arts et de la littérature,
  • son histoire et sa disparition progressive.

La Région Bretagne agit pour préserver son patrimoine naturel

La Région mène une politique active pour préserver la faune et la flore bretonnes, dans des espaces à la fois protégés et accessibles au public. Elle s’est engagée dans la protection et la valorisation du patrimoine naturel, notamment grâce à la politique des parcs naturels régionaux, des contrats Nature ou encore la création de réserves naturelles régionales labellisées « Espaces remarquables de Bretagne ».

Ainsi, la région soutient trois parcs naturels régionaux bretons dans leurs projets de développement durable (mariant environnement, économie et tourisme) : le parc naturel régional d’Armorique dans le Finistère, mais aussi le parc naturel du Golfe du Morbihan et le parc naturel Rance -Côtes d’Emeraude. Neuf réserves naturelles régionales, les « Espaces remarquables de Bretagne », ont également été créés sur des sites fragiles ou refuges d’espèces menacées. Quatre d’entre elles participent à la restauration des landes, pour laquelle la Région accorde un budget annuel de 165 000 €. Enfin, la région accompagne plus d’une centaine de programmes locaux de gestion d’espaces et d’espèces naturels, portés par des associations ou des collectivités, grâe aux « Contrats Nature ».

Programme des événements : cliquez ici


Pour plus d’informations : http://www.bretagne.bzh

Abonnez-vous à nos newsletters !