Saint-Etienne Métropole a fait appel à ETF, mandataire du lot voie ferrée, pour créer une nouvelle ligne de tramway. Elle va permettre de relier la ligne historique T1 créer en 1881 et la ligne T2 créer en 2006 pour desservir le quartier de Châteaucreux et la gare SNCF.

Longue de 4,3km, cette nouvelle ligne compte la création de 6 nouvelles stations et la rénovation de 2 stations actuelles. Elle desservira le quartier du Soleil, le Zénith, le quartier industriel du Technopole et enfin le mythique stade Geoffroy Guichard.

Bien que les travaux de construction de la ligne à proprement dites se feront de septembre 2018 à mars 2019, les équipes grands projets urbains d’ETF s’activent depuis avril 2018 sur les travaux d’interception avec les lignes existantes.

La majorité du tracé sera constituée d’un plancher en traverses bi blocs, un quart du tracé sera quant à lui monté sur selles plastiques et coulé sur longrines. Cette particularité permettra au tram d’évoluer sur une voie verte en véritable gazon. C’est d’ailleurs cette particularité qui a amené ETF à s’associer en groupement avec Eurovia Drôme Ardèche Loire Auvergne (Agence de Saint Etienne), ID Verde et Sols Loire Auvergne. Cela permet de construire l’infrastructure dans son intégralité sur ces zones particulières, depuis les travaux de terrassement jusqu’à l’engazonnement en aval de la pose de voie.

L’autre particularité de ce tracé est sa sinuosité. Environ ¼ des rails devront être cintrés par ETF Luxembourg.

Au total, ce chantier nécessitera environ :

  • 11 000 traverses bi blocs
  • 18 km de rails en linéaire
  • 3000 m3 de substrat végétal
  • 12 150 m3 de béton

Pour plus d’informations : www.etf.fr

Abonnez-vous à nos newsletters !