© Stéphane Aurel Architecture – image : 3d Fabrique

L’opération d’extension du « terminal 2 » permettra de porter à 18 millions de passagers la capacité d’accueil de la plateforme azuréenne qui anticipe ainsi une hausse d’un tiers de son trafic à partir de mi-2021. Un chantier d’exceptionnel qui fait décoller TPF-i avec une mission de maîtrise d’œuvre complète.

L’extension du « terminal 2 », un chantier d’envergure

La construction s’effectuera en deux phases.

La première concerne la réalisation d’une jetée en longueur sur deux niveaux qui desservira six postes avions de type A320 et deux postes gros porteurs de type A380. Situé à l’ouest du « terminal 2 », elle utilisera l’emprise des aires actuelles de parking de l’aviation d’affaire. Afin de limiter la pollution, les postes avion seront équipés en alimentation électrique 400Hz pour réduire l’usage des moteurs auxiliaires des appareils. Les travaux débuteront en 2019 pour se terminer en 2021.

La seconde phase livrera le bâtiment du nouveau terminal début 2023, en amont de la zone « stérile » (enregistrement, poste d’inspection filtrage, tri et livraison bagages) qui constitue une partie intégrante du projet.

Le chantier va tirer parti de l’utilisation de la ventilation naturelle et le refroidissement de nuit alliés à l’inertie du bâtiment, aux matériaux bio-sourcés et aux protections passives de l’enveloppe du bâtiment afin d’éviter tout effet d’échauffement solaire entraînant des surconsommations d’énergies de climatisation.

Il mobilisera de 100 à 200 personnes et bénéficiera à 80 % aux entreprises locales.

Depuis 2016, TPF-i a mené plusieurs opérations significatives dans le domaine aéroportuaire, et notamment :

  • Réalisation des travaux d’infrastructures (« Taxiway Charlie, bretelle Echo Bravo » et poste 54) s’est vu confier aussi la maîtrise d’œuvre infrastructure du parking TUBA (10 M€) en lien direct avec le futur terminal pour l’accueil des postes avions.
  • Remplacement de la centrale de secours d’alimentation électrique de l’aéroport de Marseille Provence. Cet équipement, doté d’une maquette numérique, fournit des informations très détaillées pour intervenir avec rapidité et efficacité sur les incidents techniques ou les pannes.
  • Réfection de la structure et de la couche de roulement d’enrobés sur piste de l’aéroport de Bastia Poretta, selon des exigences très strictes de mise en œuvre.
  • Études et suivi de chantier du nouveau terminal de l’aéroport de Montpellier-Méditerranée.
  • Réalisation du parking TUBA à l’aéroport de Nice 10 000 m² de surface pour les postes avions et gros porteurs
  • Réalisation de l’hélistation de l’aéroport de Nice
  • Ordonnancement, pilotage et coordination des projets d’extension de l’aéroport de Toulouse.

Quelques données sur le projet :

  • Lieu : Aéroport Nice Côte d’Azur
  • Maître d’ouvrage : Aéroports de la Côte d’Azur
  • Missions TPF-i : Maîtrise d’œuvre complète. Mission diagnostic à AOR et missions complémentaires (notamment synthèse et gestion environnementale) en conception et suivi de la réalisation avec gestion financière en phase de travaux, MOE structure béton, CVC, électricité CFO et CFA, VRD et acoustique.
  • Equipe : Stéphane Aurel Architecture, Mandataire avec TPF-i / SPB schlaich bergermann partner/ Realog /BMF Bureau Michel Forgue /Batiss / Amd.sigma.
  • Surface : 20 000 m2
  • Planning : conception en 2018 et 2019/Travaux de 2020 à 2023 (livraison du nouveau T2-3 en deux phases.

Pour plus d’informations :  www.tpf-i.fr

Abonnez-vous à nos newsletters !