Le 25 juillet, l’entrepreneur Jan De Nul a entamé les travaux de renforcement sur 3 km de la Prins Hendrikzanddijk.  Après avoir jeté « son regard sur l’avenir » avec le membre du Haut Conseil des Eaux Kees Stam et le directeur de Jan De Nul Francis Verhees, l’échevin de la jeunesse et habitant de Texel Rodny Stolk, les administrateurs des partenaires ont versé du sable dans un sablier géant.

Il s’agissait du coup d’envoi pour la drague à élindes trainantes Bartolomeu Dias de remblayer le premier chargement de sable.

Expansion du terrain de la taille de 400 terrains de football

Le projet fait d’une pierre deux coups : une digue à l’épreuve du temps dans la forme de dunes, et l’amélioration des valeurs naturelles dans le Waddenzee. Ainsi, les 14 000 habitants et les 1 000 000 visiteurs annuels de Texel pourront également habiter, travailler et pratiquer leurs loisirs en toute sécurité sur l’île. Une possibilité issue de la collaboration unique entre le Haut Conseil des Eaux du Hollands Noorderkwartier, la province de Noord-Holland, le Ministère de l’Infrastructure et des Eaux, la commune de Texel et le Waddenfonds avec une contribution financière de toutes les parties.

Le voyage de 5 millions de m³ de sable

Bartolomeu Dias drague le sable dans la Mer du Nord et le transporte vers le chantier afin de l’y remblayer par tuyau. Les travaux seront terminés fin 2019 au plus tard. La nouvelle zone est aménagée dans le Waddenzee, dans une zone Natura 2000. La sécurité et le renforcement des valeurs naturelles vont la main dans la main. On y crée une zone variée avec des dunes, une plage, une lagune avec des éminences découvertes à marée basse, des vasières, des marais salants, une zone d’eau tiède et des refuges de marée haute.

Elle conviendra comme habitat pour de nombreuses espèces animales de la région des Wadden, comme le phoque gris et le phoque commun, et des oiseaux comme l’eider, l’avocette, le grand gravelot, gravelot à collier interrompu, l’huîtrier pie, le tadorne et le bécasseau maubèche. Pour pouvoir profiter de cette zone exceptionnelle, une nouvelle piste cyclable, un sentier et un point de vue seront créés. Lors de la réalisation, les habitants et les touristes peuvent observer les travaux dans et près du centre d’expérience, au sommet de la digue près de la station de pompage Prins Hendrik.

Programme de protection contre la marée haute : travailler ensemble à la sécurité des Pays-Bas

Le programme national de protection contre les marées hautes, qui fait partie du Programme Delta, est une collaboration entre le Rijkswaterstaat et les wateringues. Comme les Pays-Bas veulent prévenir toute catastrophe, nous appliquons des normes de sécurité très strictes pour nos digues. Pour ce faire, le programme de protection contre les marées hautes prévoit pour les années à venir la plus grande opération de renforcement des digues de tous les temps. Plus de 1100 kilomètres de digues et 256 écluses et stations de pompage doivent être traités d’ici 2028. Tout cela est réparti sur 300 projets dans l’ensemble des Pays-Bas, le long des côtes, des fleuves et des lacs. Le programme de protection contre la marée haute a réservé 7,4 milliards d’euros pour cette opération de renforcement des digues.


Pour plus d’informations : www.jandenul.com

Abonnez-vous à nos newsletters !