Depuis le lancement du chantier en septembre 2015, les travaux de réouverture de la ligne Belfort Delle ont consisté à : aménager et électrifier les 22 kilomètres de voies, créer 6 haltes ferroviaires accessibles aux personnes à mobilité réduite à Danjoutin, Meroux, Morvillars, Grandvillars, Joncherey et Delle et à aménager et sécuriser 13 passages à niveau.

Les 6 derniers mois avant la réouverture

Les travaux pour la réouverture des 22 kilomètres de ligne ferroviaire reliant Belfort à Delle se sont achevés le 25 mai dernier avec l’électrification de la ligne. Depuis, les riverains de la ligne peuvent à nouveau voir des trains circuler sur la ligne. En effet, des trains d’essais parcourent régulièrement la ligne afin de prendre des mesures et réaliser des tests destinés à vérifier les installations ferroviaires et le fonctionnement des systèmes de télécommunication ferroviaire.

Des contrôles de géométrie des voies, des caténaires, les réactions entre le train et les rails, les installations de tractions électriques et des contrôles de vitesse sont également effectués. Cette phase d’essais est réalisée dans des conditions d’exploitation identiques à celles prévues après l’ouverture de la ligne. Ces essais sont réalisés sur 8 semaines avec 4 semaines de mesures et 4 semaines d’analyses. Des ajustements et réglages seront réalisés en fonction des résultats recueillis. Ces vérifications sont programmées jusqu’au 17 juillet.

Au cours du second semestre 2018, des trains circuleront également pour former les futurs conducteurs français et suisses à la ligne. Il s’agira surtout de prendre la mesure des particularités de la ligne en termes de haltes et d’implantation des signaux. Pendant ces formations, les conducteurs seront aussi formés sur les changements de courant (la tension de la ligne est de 15 000 volts en Suisse, de 25 000 en France) et sur le système de surveillance propre à chaque pays.

Les conducteurs français sont actuellement en formation théorique et débuteront la pratique lors du dernier semestre 2018.

Durant le mois de septembre, un dossier sera remis à l’Etablissement Public de Sécurité Ferroviaire (EPSF), l’autorité française de sécurité ferroviaire. La validation de l’EPSF permettra d’exploiter commercialement la ligne en toute sécurité.

Le 9 décembre prochain, avec 16 allers-retours entre Belfort et Delle, la réouverture de cette ligne transfrontalière facilitera les déplacements du quotidien avec l’accès au réseau à grande vitesse de la LGV Rhin-Rhône et permettra de soutenir le développement économique du Territoire de Belfort et de la zone frontalière.

Le financement du projet

Les travaux pour la réouverture de la ligne Belfort-Delle représentent un investissement de 110,5 millions d’euros financés par :

  • La Région Bourgogne Franche-Comté : 30,9 M€
  • L’État français : 30,5 M€
  • La Confédération helvétique : 24,7 M€
  • Le Département du Territoire de Belfort : 5,1 M€
  • SNCF Réseau : 4 M€
  • L’Union européenne : 9,3 M€
  • La République et Canton du Jura : 3,2 M€
  • Le Grand Belfort, Communauté d’Agglomération : 2,3 M€
  • La Communauté de Communes Sud Territoire : 0,5 M€.

Pour plus d’informations : www.sncf-reseau.fr

Abonnez-vous à nos newsletters !