Le mercredi 18 juillet, le groupe EDF a annoncé le lancement de deux collaborations majeures visant à élargir sa gamme de solutions Off-Grid et développer les compétences locales dans le domaine de l’installation des kits solaires hors-réseau.

EDF et SUNCULTURE explorent un nouveau segment du marché Off-Grid : le pompage solaire pour les petits agriculteurs.

Le groupe EDF prend une participation* dans la start-up kenyane SunCulture, concepteur et commercialisateur de pompes solaires à coût compétitif et de systèmes d’irrigation sur-mesure accompagnés de services d’entretien pour les petits exploitants agricoles. « Rain Maker », le produit phare de SunCulture, est une solution de pompage solaire à la fois connectée, innovante, mobile, facile d’utilisation et économe en eau et en engrais. Conçue spécialement pour les exploitations agricoles de petite taille sans accès au réseau électrique, la solution constitue une alternative Bas Carbone au pompage essence ou manuel et offre aux utilisateurs des gains de productivité ainsi que des revenus supplémentaires.

EDF accompagnera SunCulture dans le déploiement à grande échelle de son offre au Kenya et en Afrique de l’Ouest. A terme, l’objectif d’EDF est de soutenir SunCulture dans sa croissance en tant qu’actionnaire industriel de référence. Dans cette optique, EDF a investi dans des obligations convertibles en actions émises par SunCulture.

EDF apportera à SunCulture son expérience opérationnelle dans la commercialisation et l’installation des solutions Off-Grid ainsi que sa connaissance des marchés de l’Afrique centrale et de l’Ouest. SunCulture bénéficiera aussi de l’expertise technique de la R&D d’EDF notamment pour valider ses choix techniques et faire évoluer ses produits. EDF apportera aussi des solutions de financements des kits de pompage solaire pour les agriculteurs.

Avec cet accord, EDF enrichit sa gamme d’offres Off-Grid et investit un nouveau segment de marché à fort potentiel. En effet, 60% des terres arables en Afrique ne sont pas cultivées et seulement 6% sont aujourd’hui irriguées. EDF et Energy Generation s’engagent pour la formation des femmes aux métiers d’installation et de maintenance de systèmes solaires Off-Grid.

En parallèle, EDF signe un partenariat avec l’organisation panafricaine Energy Generation qui oeuvre à l’électrification des zones rurales en Afrique sub-saharienne à travers la formation de jeunes à l’entreprenariat et aux métiers de l’énergie. Le partenariat porte sur le programme intitulé « Femmes et entrepreneuriat solaire » dont l’objectif est la formation de femmes aux techniques d’installation et de maintenance de systèmes solaires Off-Grid ainsi qu’aux aspects liés à l’entrepreneuriat dans ce domaine.

Grâce à son expérience de déploiement des solutions Off-Grid, EDF contribuera à la construction des modules de formation. Energy Generation en assurera la mise en oeuvre au sein de centres de formation dédiés aux métiers de l’énergie. La première phase du programme prévoit la formation d’une centaine de femmes d’ici à fin 2019, réparties sur le Togo, la Côte d’Ivoire et le Ghana.

Fondée en 2016 et basée à Lomé (Togo) par la jeune entrepreneure Astria Fataki, Energy Generation est déjà partenaire d’EDF dans le cadre du Concours EDF Pulse Africa, visant à révéler et accompagner les innovateurs africains au service du développement énergétique du continent.

Marianne Laigneau, Directeur Exécutif Groupe en charge de la Direction internationale a déclaré : « Ces deux nouvelles collaborations illustrent l’esprit dans lequel EDF développe ses activités en Afrique : en collaboration avec des acteurs locaux et en cherchant systématiquement à ce que nos projets bénéficient au tissu économique des pays dans lesquels le Groupe s’implante. Après le déploiement commercial à grande échelle de Zeci et le lancement récent de Zegha, nous préparons aujourd’hui l’élargissement de notre gamme Off-Grid à de nouveaux segments, à commencer par celui des petits agriculteurs. »

Samir Ibrahim, Directeur General et co-fondateur de SunCulture a déclaré : « L’engagement d’EDF à travailler avec des entreprises locales pour des effets durables marque un tournant dans la façon dont les multinationales se développent en Afrique. Nous nous réjouissons de ce partenariat qui nous donne l’opportunité de travailler avec EDF à l’amélioration de la productivité de petites exploitations agricoles en Afrique »

Astria Fataki, Présidente d’Energy Generation, a déclaré : « Nous sommes particulièrement heureux de ce partenariat avec EDF qui s’inscrit parfaitement dans la réalisation de notre mission et de notre vision. Grâce à cette formation, une centaine de femmes au Togo, au Ghana et en Côte d’Ivoire seront formées à un métier d’avenir leur assurant de meilleures perspectives économiques, mais aussi et surtout, elles seront formées à être des actrices à part entière de la transition énergique de leur pays »

EDF, acteur majeur de l’Off-Grid en Afrique

Les marchés africains sont d’importants relais de croissance, avec un essor économique et démographique sans pareil qui se traduit par des besoins croissants en énergie.

62% de la population d’Afrique sub-saharienne vit en zone rurale avec un accès limité au réseau électrique soit 600 millions d’Africains. L’Off-Grid est une solution innovante et complémentaire aux réseaux traditionnels pour répondre aux enjeux énergétiques de l’Afrique.

Aujourd’hui, EDF commercialise des kits Off-Grid à usage domestique dans deux pays africains :

  • En Côte d’ivoire via Zeci, la co-entreprise fondée par EDF et la start-up américaine OGE. Zeci est leader sur le marché ivoirien et emploie plus de 400 salariés locaux dans la vente et la maintenance des kits solaires. A peine un an après son lancement, Zeci comptait déjà 10 000 kits solaires vendus.
  • Au Ghana, via la co-entreprise Zegha, fondée par EDF, OGE et le partenaire industriel ghanéen CH Group. Zegha a été lancé en janvier 2018.

Dans les deux pays, le Groupe vise une part de marché d’environ 20%

Présent en Afrique depuis 50 ans, le groupe EDF a fourni à l’accès à l’électricité à plus de 500 000 personnes. Dans ce cadre, le Groupe a créé des sociétés d’électrification rurale notamment au Sénégal (ERA) et en Afrique du Sud (KES) qu’il continue d’exploiter. Précurseurs de solutions hors-réseaux, cette expérience a donné au groupEDF une longueur d’avance et une très bonne connaissance du marché dans le développement de solutions Off-Grid.


Pour plus d’informations : www.edf.fr

Abonnez-vous à nos newsletters !