©KEOPS Conception

La société ERION France va construire son premier centre dédié à la maintenance de locomotives diesel de forte puissance. L’activité se concentre sur les modèles de type Euro 4000 et Class 77 fabriqués par son actionnaire principal Stadler.

Elle a choisi le site de Mecateamplatform dans le bassin du Creusot-Montceau (71) pour son embranchement au réseau ferré national et sa localisation stratégique sur l’axe de Fret français. L’investissement global se monte à 10,25 M€. Avec cette implantation, ERION France envisage une montée en puissance sur le marché français dans sa spécialité, la maintenance du matériel roulant ferroviaire dédié au Fret. Livraison du bâtiment fin du premier semestre 2019. Aperçu du futur centre de maintenance ERION France à Montceau-les-Mines (71). Première pierre le 11 juillet 2018.

Aujourd’hui, ERION France ne dispose pas d’installations en propre dans l’Hexagone. Elle effectue ses opérations de maintenance chez ses clients. « Or notre activité sur le marché français s’accroît et nous avons besoin d’un site en propre pour des maintenances lourdes qui demandent des installations et des ressources spécifiques, explique Daniel Martínez Alonso, président d’ERION France. Sans ce centre, nos clients seraient dans l’obligation de mettre au rebut les machines ou de les déplacer dans nos installations en Espagne. Cette solution extrêmement coûteuse n’est pas viable ».

La société de maintenance a choisi Mecateamplatform à Montceau-les-Mines pour son embranchement au réseau ferré national (ligne n°769) et sa localisation stratégique à proximité du principal axe de Fret français qui relie la Belgique à Marseille via Amiens, Dijon et Lyon. « S’implanter à Montceau-les-Mines, c’est aussi favoriser les synergies avec les acteurs de Mecateamcluster en sollicitant des entreprises auxiliaires qui vont pouvoir nous aider sur des opérations de mécanique ou d’hydraulique, précise Daniel Martínez Alonso. On aura également recours à du personnel compétent et formé grâce au campus qui ouvrira mi-2019 sur la plateforme ».

L’équipe ERION devant la première pierre du futur centre de maintenance des locomotives à Montceau-les-Mines.

L’implantation d’ERION France à Montceau-les-Mines découle d’un partenariat initié par l’Agence Ecosphère. L’investissement global se monte à 10,25 M€. Il associe SEMCIB pour les aménagements extérieurs et Batifranc, société régionale de financement, pour la construction du bâtiment via un crédit-bail. « Pour la première fois, Batifranc a mis en place une véritable mission « d’assistance maîtrise d’ouvrage » afin d’accompagner ERION France, en complément de nos engagements de crédit-bailleur, indique Pierre Chavelet, DG de Batifranc. Nous avons suivi la sélection des prestataires et nous serons présents sur les différentes réunions de chantier ».

La livraison du bâtiment est prévue à la fin du premier semestre 2019. Avec cet outil, ERION France table sur une augmentation de son chiffre d’affaires de 60% d’ici 2020 (CA prévision 2018 : 5 M€). 60 techniciens et administratifs évolueront sur ce site qui va générer la création de 20 emplois dès 2019.

Mercredi 11 juillet 2018, en présence de Jean-Claude Lagrange, président de la SEMCIB (société en charge de l’aménagement de Mecateamplatform), de Daniel Martínez Alonso, Président ERION France et de Pierre Chavelet, DG Batifranc (crédit-bailleur)

Coût de l’opération

10,25 M€ dont :

  • 4,75 M€ pour le bâtiment via un crédit-bail qui lie ERION France à Batifranc,
  • 3 M€ pour l’outillage
  • 2,5 M€ pour les infrastructures et l’aménagement extérieur (financement SEMCIB).

Construction du centre de maintenance ERION France

  • Promoteur : KEOPS promotion.
  • Maître d’œuvre : KEOPS conception.
  • Maître d’ouvrage : Batifranc avec délégation à ERION France

Travaux d’aménagements extérieurs

  • Maître d’oeuvre : Ingerop
  • Maître d’ouvrage : SEMCIB

Durée totale des travaux : 11 mois (juillet 2018 / mai 2019).

Le premier centre de maintenance ERION France à Montceau-les-Mines

Maintenance légère et préventive de quelques jours ou maintenance lourde de plusieurs semaines ? A Montceau-les-Mines, ERION France disposera d’un bâtiment industriel et de personnels qualifiés capables de réaliser toutes les opérations nécessaires sur les locomotives fabriquées par son actionnaire principal Stadler. Il sera équipé d’un tour en fosse, un outil rare et coûteux dédié au reprofilage des essieux des locomotives. Bien sûr, une extension du bâtiment a été imaginée en prévision du développement de l’activité sur le sol français.

Deux zones de maintenance distinctes

Long de 90m, le bâtiment est divisé en deux zones distinctes. La première, de 30m de long, est dédiée aux opérations de maintenance légère et préventive. La deuxième, de 60m de long, est réservée aux opérations de maintenance lourde. Au total, une dizaine d’engins peuvent être maintenus en même temps.

La maintenance lourde

Changement de roues, remise à zéro des moteurs ou des compresseurs… Comme pour les avions, les locomotives ont un cycle de vie. Elles doivent être remises à neuf selon un calendrier défini. Ces opérations immobilisent l’engin plusieurs semaines et nécessitent des outils dédiés : engins de levage de plus de 120 tonnes, ponts roulants avec 25 tonnes de charge, hauteur sous plafond importante…

La maintenance légère et préventive

Inspections de sécurité, changement des filtres ou des sabots de freins, vérification des pneumatiques… Cette zone est dédiée aux opérations qui n’ont pas besoin d’installations spécifiques hormis des fosses simples. Elles permettent de réviser la machine par en dessous avec des accès aux compartiments mécaniques sur les côtés. Les opérations de maintenance légère et préventive immobilisent les locomotives jusqu’à 3 jours maximum.

Un bâtiment extensible

Disposé sur un terrain de 14 580m², le centre de maintenance ERION France occupe 4 153m2, soit la moitié d’un terrain de football. Il peut maintenir jusqu’à 150 locomotives par an. En prévision du développement de son activité, la société a d’ores-et-déjà prévu la possibilité de doubler la capacité d’accueil. Des extensions sont possibles à l’avant et à l’arrière du bâtiment.

Le tour en fosse, un outil rare

Le centre de maintenance ERION France sera équipé d’un tour en fosse, dédié au reprofilage des essieux des locomotives. Cet outil, coûteux et rare, va permettre une réelle réduction des délais de prise en charge des engins. En effet, le tour en fosse permet de regénérer les essieux directement sur la locomotive, sans les démonter. Il n’existe qu’une dizaine de tours en fosse en France, dont la plupart est installée dans les ateliers SNCF.


Pour plus d’informations : www.mecateamcluster.org

Abonnez-vous à nos newsletters !