L’autorité publique en charge de la gestion des déchets du Sultanat d’Oman (BE’AH) attribue à Suez le contrat d’exploitation et de maintenance de l’usine de traitement des déchets dangereux de Sohar. D’une durée de 3 ans et demi, le contrat comprend la réception, le stockage et l‘enfouissement de 42 000 tonnes de déchets industriels dangereux par an.

La ville de Sohar, située à 230 km au nord-ouest de Mascate, capitale du Sultanat d’Oman, représente près de 90% de la production actuelle de déchets industriels dangereux du pays. Ces déchets sont générés en grande partie par les industries implantées au sein du port industriel, le plus grand pôle d’industrie lourde d’Oman, et par la zone industrielle avoisinante.

Le contrat remporté par Suez s’inscrit dans le projet de l’autorité publique BE’AH visant à construire un complexe national de traitement des déchets dangereux à Sohar, qui sera le premier du pays à traiter les milliers de tonnes de déchets industriels toxiques et dangereux générés chaque année. L’usine exploitée par Suez correspond à la phase initiale de cette installation de traitement, qui comprendra des unités de prétraitement, dont une usine de solidification des déchets d’une capacité de 100 000 tonnes par an, et une usine de traitement physico-chimique d’une capacité de 1 000 tonnes par an. Une unité de valorisation énergétique d’une capacité de près de 50 000 tonnes par an est également en cours d’études.

Suez travaillera en étroite collaboration avec BE’AH dans la mise en œuvre de ce projet structurant visant à améliorer la gestion des déchets dangereux au Sultanat d’Oman, depuis la réception et le stockage des déchets industriels produits, jusqu’à leur traitement et leur valorisation.

Fort d’une longue expérience et d’un savoir-faire reconnu dans la gestion des déchets dangereux avec plus de 50 installations de traitement et valorisation de déchets dangereux dans le monde, Suez accompagnera les industries locales dans le respect des règlementations omanaises et internationales.

Ce nouveau contrat renforce la présence de SUEZ au Sultanat d’Oman et illustre la réussite de la collaboration avec BE’AH. Depuis 2010, BE’AH a en effet confié à SUEZ quatre contrats pour la gestion de plusieurs centres d’enfouissement de déchets ménagers, dont ceux situés à Al Amerat et Barka. Le Groupe accompagne également les autorités dans la préservation de la ressource en eau depuis de nombreuses années, via notamment la construction de l’usine de dessalement de Barka II inaugurée en 2009 (120 000 m3 d’eau par jour) et, plus récemment en 2016, la construction de la plus grande usine de dessalement par osmose inverse du Sultanat d’Oman (281 000 m3 d’eau par jour) qui a été mise en service en juin 2018.


Pour plus d’informations : www.suez.com

Abonnez-vous à nos newsletters !