Une nouvelle étape débute aujourd’hui pour l’avenir du thermalisme à Châtel-Guyon. En effet, c’est à un constructeur de la région, Eiffage Auvergne, que le groupe France Thermes confie la construction de son Resort Thermal.

Le choix d’un constructeur implanté localement

Suite aux différents travaux préparatoires et à la démolition des infrastructures présentes sur le site retenu pour ce chantier, la phase constructive commence dès la fin de cet été. Pour réaliser ce chantier complexe, le groupe France Thermes a choisi Eiffage Auvergne, un constructeur bien implanté dans la région, avec lequel il vient de signer le contrat de construction.

Un chantier complexe pour un Resort thermal et touristique particulièrement innovant

Il s’agit de la construction d’un complexe de 15 000 m² comprenant sur un seul site différentes prestations intégrées avec un établissement thermal nouvelle génération sur 2 niveaux, un spa thermal avec piscine intérieure/extérieure et Thermes premium, une résidence de tourisme 4* de 90 appartements, un restaurant de 90 couverts ouvert à tous, une résidence services seniors de 60 appartements et un centre de recherche et de formation sur le microbiote.

La particularité de cet établissement novateur est d’intégrer de nombreuses fonctionnalités différentes qui ont demandé la réalisation d’études spécifiques très poussées pour aboutir au projet définitif d’exécution.

Une ouverture prévue au printemps 2020 pour un coût global de 35 millions d’euros

En 2020, la saison thermale s’effectuera en totalité dans le nouveau Resort. L’opération initialement évaluée à 32,8 millions d’euros avoisine aujourd’hui un coût global de 35 millions d’euros suite aux nombreuses évolutions qualitatives et architecturales du projet, à commencer par son implantation sur le site des anciens tennis de la commune.


Pour plus d’informations : www.france-thermes.com

Abonnez-vous à nos newsletters !