Alstom annonce qu’il a choisi le fabricant français de batteries Forsee Power pour équiper les bus électriques Aptis, dont les livraisons de série sont prévues à partir de 2019. En standard, les véhicules seront ainsi équipés de la technologie de batteries Li-ion de type NMC (Nickel Manganèse Cobalt Oxyde).

Forsee Power a été choisi pour sa technologie de pointe en termes de rendement et de densité, sa compétitivité et sa faculté à fournir un produit recyclable depuis la collecte jusqu’à la revalorisation des cellules. Alstom mise ainsi sur une solution fiable et un partenariat étroit avec un fleuron de la technologie française.

Alstom et Forsee Power ont travaillé ensemble afin de définir le produit le plus adapté au véhicule Aptis, tout en conservant la particularité d’Aptis d’être ouvert à toutes les technologies de batterie et type de recharge (lente ou rapide). L’architecture du véhicule, avec l’ensemble des équipements en toiture, couplé à la modularité des packs batteries ZEN35 donnent la meilleure flexibilité d’autonomie à Aptis par rapport à tous les autres véhicules de sa catégorie. Alstom a ainsi développé des outils de simulation précis pour fournir l’énergie embarquée nécessaire aux opérateurs et ainsi avoir le véhicule le mieux adapté aux besoins en fonction d’une ligne (de 150 km à + de 250 km d’autonomie).

Alstom et Forsee Power collaborent également sur la meilleure façon de suivre l’utilisation des batteries en temps réel afin d’optimiser les cycles d’utilisation et donc la durée de vie. ( Durée de vie de 20 ans, supérieure à la durée de vie des autres bus électriques, du fait de la structure du véhicule et de ses composants électriques dérivés du tramway )

Enfin, Alstom a mis au point des solutions de location longue durée de batteries donnant aux municipalités la possibilité d’avoir un moindre impact financier à l’achat de bus électriques en lissant le coût des batteries sur la durée de vie du véhicule.

Sept sites Alstom en France ont contribué à la conception et à la fabrication d’Aptis : Duppigheim pour l’ingénierie d’ensemble, la carrosserie, les essais et l’homologation, Saint-Ouen pour l’intégration système, Tarbes pour la traction, Ornans pour les moteurs, Villeurbanne pour les composants électroniques de la chaîne de traction, Reichshoffen pour la fabrication du module passagers central, le montage final et les essais de série. Enfin, le site Alstom de Vitrolles développe une des solutions de recharge (SRS).


Pour plus d’informations : www.alstom.com

Abonnez-vous à nos newsletters !