Les trois ponts sont constitués chacun de deux tabliers, un par sens de circulation. Les inspections régulières ont décelé une altération de la structure des ponts, liée à des défauts d’étanchéité, entraînant des dégradations des chaussées.

Ils permettent à l’autoroute A106 à 2×2 voies de franchir successivement, du Nord au Sud, l’autoroute A86, la RD265 et l’ancien accès au MIN de Rungis ont été construits en 1956.

Le premier pont franchissant l’A86 a déjà fait l’objet de travaux en 2016 et 2017. Les travaux en 2016 ont permis de réparer la travée supportant la chaussée du sens Orly > Paris du pont de l’autoroute A106 franchissant l’A86. Les travaux en 2017 ont permis de réparer la travée supportant la chaussée du sens Paris > Orly du même pont.

Il reste en 2018 à réaliser l’étanchéité des tabliers de 60 mètres de long et à renforcer la culée Nord. La réparation nécessite des interventions à la fois sur le pont, donc sur l’A106, et sous le pont, donc au-dessus de l’A86.

Sur les deux autres ponts, les travaux consistent principalement en la réfection de l’étanchéité des tabliers de 30 mètres de long. Ils permettront également de rénover les bétons à l’interface avec la chaussée, changer les joints de chaussée, rénover les systèmes de collecte et d’évacuation des eaux de ruissellement et décaper et repeindre les garde-corps.

Le montant de cette opération est de 1,8 millions d’euros, entièrement financés par l’État.

Compte tenu du niveau de trafic sur la section concernée de l’autoroute A106, les travaux ont été organisés sur trois ans afin de concentrer les interventions nécessitant de libérer la zone de travaux de toute circulation sur la période estivale pendant laquelle le trafic est le plus faible afin de limiter les impacts sur la circulation et d’assurer les conditions de sécurité des intervenants et des usagers. En 2018 la réparation des trois ponts sur la même période permettra de limiter la gêne aux usagers.

Les travaux de réparation des ponts de l’autoroute A106 ont commencé début juillet 2018, et se dérouleront jusqu’à fin septembre 2018.

Jusqu’au 27 août 2018, les usagers de l’autoroute A106 circulent sur une voie par sens sur une longueur de 1,5 km englobant les trois ponts à réparer

Avec cette disposition, il est recommandé aux usagers d’intégrer un allongement de leur temps de parcours de 15 à 30 minutes dans le sens Paris > Orly.

Dans le sens Orly > Paris, compte tenu de la proximité du dernier pont avec l’aéroport, il est recommandé aux usagers d’emprunter l’itinéraire de déviation suivant :

  • La RD7 (ex-RN7) vers « A6, A4, Versailles » depuis sa séparation d’avec l’autoroute A106,
  • La bretelle de l’échangeur de Belle-Epine de la RD7 vers la RN186 direction « A6, A10, Versailles »,
  • La RN186, direction « A6, A10 et autres directions »,
  • L’A86 vers A6 direction Paris.

Cet itinéraire de déviation conduit à un allongement de parcours de 2 kilomètres par rapport à l’itinéraire par l’A106.

Les usagers sont invités à la plus grande prudence en respectant scrupuleusement la réglementation précisée par la signalisation mise en place pour leur sécurité et celle des intervenants.

Les usagers peuvent consulter www.SYTADIN.fr pour préparer leur déplacement. Les alertes sont relayées sur Twitter (@SYTADIN).

Pendant leurs déplacements, les usagers sont invités à être attentifs aux informations diffusées sur les panneaux à messages variables (PMV) et à écouter France Bleu Île-de-France sur 107.1.


Pour plus d’informations : www.dir.ile-de-france.developpement-durable.gouv.fr

Abonnez-vous à nos newsletters !