Une modernisation de cette voie fréquentée d’environ 20 km (RD 972), avec une sécurisation et une réduction du temps de parcours, pourrait permettre de répondre à la problématique accidentogène et renforcerait les liens économiques entre Saint-Lô et le Coutançais, ainsi que le Granvillais.

De plus, elle rapprocherait cette côte manchoise de l’A84 et du Bayeusain, autre destination touristique réputée du département.

Accord de principe entre le département et la région pour une 2 + 1 voies

Depuis 15 ans, le Département de la Manche s’est attaché à désenclaver l’essentiel du territoire en investissant 290 millions d’€ : la route est un enjeu de mobilité, nécessaire à la bonne vitalité économique d’un territoire. L’engagement de la Région Normandie aux côtés du Département, permet de continuer et d’accélérer les travaux de construction en cours, à l’instar des travaux engagés entre Granville et Avranches

La Région Normandie poursuit son engagement en retenant en octobre 2017 l’itinéraire Saint-Lô – Coutances dans son schéma des itinéraires routiers d’intérêt régional. Un programme complet de modernisation de la route, partagé entre les deux collectivités et co-financé à 50/50, va être établi favorisant la sécurité et un gain de temps sur le parcours. L’accord de principe qui débouchera sur l’étude d’un aménagement en 2 + 1 voies pour un coût estimé à 80 millions d’ €, dont 17 millions pour la déviation nord de Saint-Gilles devrait comprendre une route à chaussées séparées, pourvue de créneaux de dépassement à 2 voies implantés à intervalles réguliers et représentant la moitié du parcours dans chaque sens. La vitesse autorisée sera de 110 km/h.


Pour plus d’informations : www.normandie.fr

Abonnez-vous à nos newsletters !