Situé sur les communes de Montrond-les-Bains et Boisset-les-Montrond, l’espace naturel sensible (ENS) de Meylieu vient d’être inauguré le 17 mai, après avoir été aménagé pour accueillir les promeneurs et protéger la biodiversité des bords de la Loire.

CEMEX a pris en charge les travaux de terrassement sur les 2,8 hectares de terrain dont elle est propriétaire afin de réhabiliter l’ancienne zone industrielle du site. Une contribution inédite à un projet écologique local majeur.

Cette réhabilitation s’inscrit dans le cadre d’un partenariat public/privé inédit qui vise à rendre l’espace naturel de Meylieu à son état d’origine : un habitat naturel propice au développement de la biodiversité et ouvert au public. Sollicitée en 2013 par le Conseil départemental de la Loire, CEMEX s’est engagée aux côtés des Carrières de la Loire pour réaménager l’ancien site industriel de Meylieu, dont elle possède 2,8 hectares depuis le début des années 1980. Cette zone était auparavant dédiée à l’extraction d’alluvions, au traitement des granulats et à la fabrication d’enrobés. Dans le cadre du projet ENS, CEMEX met désormais à disposition du département de la Loire cette portion de terrain à titre gracieux.

Un aménagement inédit

Dès la signature du protocole d’accord en 2013, CEMEX a réalisé les travaux de modelage des 2,8 hectares de terrain dont elle est propriétaire, sur la partie ouest de l’ancienne zone industrielle. L’entreprise a également creusé les emplacements destinés à la création de mares et fourni des matériaux terreux et des galets issus de sa carrière de granulats de Chambéon.

Sur les 39 hectares de l’espace naturel sensible, plus de 6 hectares ont ainsi été restaurés et ont bénéficié d’aménagements financés essentiellement par le département de la Loire, la commune de Montrond-les-Bains et la communauté de communes de Forez-Est ainsi que CEMEX et Carrières de la Loire : création de mares, plantation de haies champêtres, mise en place d’une prairie sèche, installation de plages de galets, reconversion d’un ancien transformateur électrique en habitat à faune et création d’un sentier accessible aux personnes à mobilité réduite. Promeneurs, familles et de nombreuses espèces de la faune sauvage des bords de Loire peuvent désormais profiter de paysages protégés et d’un environnement de qualité.

« Nous sommes heureux d’avoir contribué à un tel projet de valorisation en faveur du développement durable et porté par des acteurs locaux dont nous soulignons notre proximité. Cette action illustre notre politique de responsabilité sociétale des entreprises et prouve encore une fois notre engagement en tant qu’acteur majeur du développement des territoires. », analyse Véronique Esvan, directrice Développement Environnement et Foncier de CEMEX granulats Rhône Méditerranée.


Pour plus d’informations : www.cemex.fr  

Abonnez-vous à nos newsletters !