©Autodesk

Autodesk a dévoilé la maquette 3D intelligente qui sera utilisée lors du réaménagement du grand site Tour Eiffel : un site de 2,4 km² ! Le modèle sera utilisé par la Ville de Paris et les candidats sélectionnés au dialogue compétitif notamment pour collaborer tout au long du processus., permettant de découvrir la Tour Eiffel et le site environnant comme jamais auparavant – en 3D virtuelle !

Autodesk, partenaire technologique collaborant avec la Ville de Paris sur ce projet prestigieux et unique, a utilisé le BIM (Building Information Modeling) pour créer le plus grand modèle urbain au monde de ce type, comprenant les bâtiments, les routes et les infrastructures, les zones piétonnes, les ponts, le mobilier urbain et les espaces verts environnants.

Pour l’équipe d’Autodesk chargée de capturer et créer les données pour le modèle 3D intelligent, l’ampleur du projet a été un défi passionnant à relever. Le mappage précis des 2,4 km² du site a nécessité des relevés par LiDAR (télédétection par laser) permettant de générer 194 blocs de nuages de points, une photographie aérienne précise à 2-5 cm selon les zones, et enfin la création de 342 Go de données de nuage de points. Soit 10,3 milliards de points ! Ces données peuvent toutes être utilisées pour créer des modèles dans les logiciels Autodesk InfraWorks et 3ds Max.

Le dialogue compétitif pour ré-imaginer le grand site de la Tour Eiffel

Lors d’une conférence de presse, Jean-Louis Missika, Adjoint à la Maire de Paris, chargé de l’urbanisme, de l’architecture, du projet du Grand Paris, du développement économique et de l’attractivité, et Jean-François Martins, Adjoint à la Maire de Paris, chargé de toutes les questions relatives au sport, au tourisme, aux Jeux Olympiques et Paralympiques, ont également dévoilé les quatre candidats qui ont été sélectionnées pour concourir participer au dialogue compétitif. Félicitations à Gustafson Porter + Bowman ; Amanda Levete Architects ; Agence ter ; et KOZ Architectes !

Au cours des prochains mois, Autodesk accompagnera la Ville de Paris et les candidats dans la conception, la visualisation, la simulation et la collaboration autour du projet en leur donnant accès à une version simplifiée du modèle 3D intelligent à utiliser pendant les différentes étapes du processus du dialogue. Le modèle aidera à visualiser les idées de conception des différents candidats du futur espace urbain à partir de divers points de vue. De plus, le jury utilisera le modèle pour mieux visualiser en caméra subjective l’ensemble des aménagements proposés et en particulier les parcours visiteurs envisagés.

Le choix de la proposition et de l’équipe lauréate de conception sera dévoilé au printemps 2019 et la réalisation du projet gagnant débutera en 2021. La rénovation du site de la Tour Eiffel, englobant notamment le Trocadéro et le Champ de Mars, sera finalisée pour les jeux d’été 2024 et en amont d’autres événements majeurs comme l’Exposition Universelle de 2025 ou la Coupe du Monde de Rugby de 2026.

Même si le réaménagement vise à rendre la zone plus agréable pour les visiteuses et les visiteurs, ce projet n’a pas uniquement une vocation cosmétique. Avec ce projet, la Ville de Paris, a pour ambition de rendre la visite du site plus agréable et accessible à tous, de proposer davantage de services tout au long du parcours, mais aussi une offre culturelle permettant de redécouvrir la richesse historique et patrimoniale du site. Pour cela, il s’agira d’améliorer la qualité des cheminements piétons depuis les transports en commun, mais aussi l’orientation et l’information en temps.

Promouvoir le BIM dans le monde entier

Au-delà de la renommée du site et de son importance au niveau local, ce projet de réaménagement aura une résonnance internationale. La croissance démographique, la diminution des ressources, le besoin en compétences et la réduction des marges sont parmi les défis que rencontrent les professionnels du BTP dans le monde entier. Dans le même temps, ils font face à une pression constante pour délivrer les projets à temps, qui soient plus rentables, tout en limitant le gaspillage et en ayant une empreinte carbone réduite.

Le processus BIM, ainsi que d’autres technologies basées sur le cloud, sont une réponse. Ils peuvent aider les architectes, les ingénieurs et les maîtres d’œuvre à visualiser les idées de conception avant leur construction, permettant de réaliser des projets plus précis. Ils offrent aussi une collaboration plus étroite entre les équipes puisque les idées de conception peuvent être accessibles de n’importe où, à tout moment.

Le projet de réaménagement du grand site Tour Eiffel est l’une des plus prestigieuses utilisations du BIM au monde pour ce type de projet urbain et le parfait exemple d’une ville – et au final d’une institution politique – utilisant les technologies pour accélérer la numérisation du secteur du BTP.

« Autodesk est fier d’accompagner la Ville de Paris et les candidats sélectionnés au dialogue compétitif pour le réaménagement du grand site Tour Eiffel. C’est un magnifique projet qui va permettre de notamment, de montrer au monde entier comment les technologies émergentes font évoluer le secteur de l’architecture et du BTP. Même si l’adoption du BIM et des outils numériques s’accroît en France au travers du PTNB (Plan de Transition Numérique dans le Bâtiment), il reste encore beaucoup de personnes à convaincre de la puissance du BIM et du numérique. Nous espérons que la réussite de ce projet et les enseignements que nous pourrons en tirer encourageront de nombreux pays à se tourner vers une approche numérique, comme le BIM ou le cloud, comme l’avenir de l’industrie de l’AEC. », déclare Nicolas Mangon, vice-président AEC (Architecture, Ingénierie, Construction) Stratégie et marketing Business chez Autodesk.

Le modèle en quelques chiffres

  • Des milliers d’heures de capture de données
  • 2,4 km²
  • 342 Go de nuages de points utilisés pour construire les éléments du modèle (terrain, bâtiments, statues et mobilier urbain)
  • Le nuage de points cumulé contient 10,3 milliards de points et couvre 0,93 km²
  • 8 200 arbres modélisés, 1 000 bâtiments, 3 ponts, 25 statues et des centaines d’appareils d’éclairage, de bancs et d’installations de parcs

Pour plus d’informations : www.autodesk.fr

Abonnez-vous à nos newsletters !