©Jan De Nul

Jan De Nul Group et Hitachi, Ltd. (TSE:6501) ont annoncé la signature d’un contrat d’entreprise générale pour la fabrication et l’installation de 21 turbines éoliennes de 5,2MW (109,2MW) pour le projet de parc d’éoliennes offshore de Changhua.

Les travaux concernent la conception, la fabrication et l’installation de toutes les fondations et turbines éoliennes, ainsi que l’entretien pendant une période de cinq ans. La valeur du projet dans son ensemble s’élève à 25 milliards de New Taiwan Dollars (environ. 700 millions euros), dont deux tiers pour Jan De Nul et le tiers restant pour Hitachi.

Dans le projet de parc d’éoliennes offshore de Changhua, Jan De Nul sera responsable de la conception, de la fabrication et de l’installation des fondations, de l’installation des turbines éoliennes, de la fourniture et de l’installation des câbles en mer et à terre, ainsi que de la mise à niveau de la sous-station électrique. Hitachi sera chargé de la fabrication, de l’assemblage, de l’exploitation et de l’entretien (O&M), et de autres travaux liés aux 21 turbines éoliennes offshore à rotor sous le vent, chacun d’une capacité de génération de 5,2 MW. Une particularité de la conception, c’est que les fondations sont conçues pour résister à des vagues et vents cycloniques, et à la charge de tremblements de terre.

Le relevé du fond marin et l’étude géotechnique commenceront en mai 2018. La fabrication des fondations des turbines éoliennes est prévue principalement dans le courant de 2019 pour une livraison début 2020. On prévoit le début des essais de l’équipement en été 2020, et l’achèvement est prévu pour fin décembre de la même année.

Promotion de l’énergie éolienne à Taïwan

Taïwan a annoncé un plan quadriennal pour la promotion de l’énergie éolienne, dont le but est d’accélérer l’introduction d’énergies renouvelables. Un des objectifs de ce plan est d’introduire des installations éoliennes d’une capacité de génération totale cumulée de 4GW. Suite à cela, Taiwan Power Company a l’intention d’augmenter la capacité génératrice de ses installations éoliennes offshore. En particulier, TPC vise une capacité de 1 GW d’ici 2025 et 1,8 GW d’ici 2030. TPC a avancé le plan de construction en pleine mer au large de Changhua, que l’on estime l’endroit où les vents sont les plus puissants à Taiwan.

La force de l’association momentanée adjudicataire

Jan De Nul Group, qui sera le leader de l’association momentanée, est une entreprise d’envergure mondiale dans le secteur de la construction maritime, dont le chiffre d’affaires annuel atteint environ 2 milliards USD. Son activité principale est la construction maritime liée aux câbles souterrains, aux gazoducs et oléoducs, aux parcs d’éoliennes offshore et autres infrastructures. Le secteur des énergies renouvelables est un marché important pour cette société. En tant qu’armateur de navires d’installation d’éoliennes et de câbles sous-marins, la société a une expérience et un palmarès impressionnants en EPCI, y compris en installation de parcs d’éoliennes offshore et en pose de câbles sous-marins.

Hitachi se targue d’un programme de turbines éoliennes de 5MW, 2,5 MW et 2 MW et a établi un système qui permet de traiter tous les processus du développement à la conception, la fabrication, les ventes et l’entretien des turbines. L’entreprise a la plus grande part avec la base des éoliennes, lancée en 2016 au Japon. Sur un total de 324 unités commandées, 184 turbines sont exploitées commercialement. Hitachi souhaite contribuer dans d’autres régions d’Asie, telles que Taiwan, le sud-est asiatique, en termes de création d’une société à faible empreinte carbone par le biais de systèmes supérieurs de génération d’énergie éolienne.

Le projet de parc d’éoliennes offshore de Changhua sera construit dans une région réputée pour ses typhons fréquents. L’association momentanée a soumis sa conception avec la turbine brevetée d’Hitachi à rotor sous le vent. Ces turbines ont une configuration sous le vent, ce qui réduit les pressions du vent en maintenant le rotor orienté de façon à ne pas être affecté par les vents de travers, même lors d’arrêts dus aux vents forts. Hitachi a obtenu la certification “Wind Turbine Class T” (certification Classe T) – une norme internationale relative à la conception résistante au vent qui reflète la prise en compte des conditions dans les régions sujettes aux typhons fréquents – un pionnier parmi les fabricants de turbines éoliennes dans le monde entier.

Jan De Nul et Hitachi contribueront à l’expansion des énergies renouvelables à Taïwan en combinant l’expertise de Jan De Nul en construction maritime, développée par l’entreprise par son implication dans des projets dans le monde entier, avec les technologies poussées de maintenance et l’expertise en matière de turbines éoliennes qu’Hitachi a cultivée sur le marché japonais.


Pour plus d’informations : www.jandenul.com

Abonnez-vous à nos newsletters !