L’opération Campus Grand Parc a pour ambition de développer un campus urbain centré sur la recherche et l’innovation dans le domaine de la santé, afin d’y développer l’emploi, mais aussi de faire de ce territoire un véritable quartier de ville avec logements, équipements et commerces.

Occupant une position culminante en région parisienne, le territoire des Hautes Bruyères à Villejuif est un site connu internationalement pour sa tradition associant soins aux malades, recherche en cancérologie et enseignement.

Situé au pied de l’Institut Gustave Roussy, le lot D1b se caractérise par sa mixité fonctionnelle. Sa programmation est la suivante :

  • 8 000 m² Sdp de logements en accession à la propriété et locatifs sociaux,
  • 7 000 m² Sdp de laboratoires de recherche en biotechnologies,
  • 5 000 m² Sdp de résidence hôtelière,
  • 1 350 m² Sdp de centre sportif,
  • 800 m² Sdp de crèche (soit 60 berceaux),
  • Et un cabinet de kinésithérapie.

En tout, 22 620 m² seront construits au pied de la future gare Gustave Roussy, gare de la ligne 15 du Grand Paris Express, qui permettra la connexion à la ligne 14 du métro, prochainement prolongée.

Le Lot D1b concentre ainsi toutes les fonctionnalités urbaines attendues sur une opération d’aménagement en général et singulièrement sur Campus Grand Parc. Il répond aux besoins des usagers actuels du site en aménageant une crèche pour le personnel de l’Institut Gustave Roussy ; il lance la programmation tertiaire avec l’arrivée programmée des premiers laboratoires, en animant la dynamique entre l’Institut et les nouvelles activités induites par l’opération d’aménagement. Enfin, ce lot répond aux besoins en logements et permettra d’accueillir des habitants sur ce site qui aujourd’hui n’en compte pas.

« Lauréat de cette consultation sur le lot D1b, nous avons imaginé une programmation volontairement très mixte afin de redonner à ce morceau de ville une vie et un esprit de quartier » déclare Loïc Madeline, directeur général délégué de Linkcity Ile-de-France.

Linkcity Ile-de-France lancera prochainement un concours d’architecture pour désigner la maîtrise d’œuvre de ce programme complexe. Sur ce lot en position de « rotule » entre des lots résidentiels et des lots tertiaires, il est attendu une écriture sobre mais ambitieuse.

Le jury doit se réunir avant l’été pour permettre un dépôt de permis de construire d’ici la fin de l’année 2018. « Le rythme prévu dans nos accords avec Linkcity Ile-de-France est particulièrement soutenu, à la hauteur des enjeux induits par un lot pionnier, dans une opération d’envergure métropolitaine », souligne Jean-Pierre Nourrisson, Directeur général de Sadev 94. L’objectif est un démarrage des travaux en 2020 et une livraison pour 2022.

Par cette signature, Sadev 94, aux côtés de son concédant le Territoire Grand Orly Seine Bièvre, concrétise le démarrage d’un premier pôle de près de 100 000 m² Sdp, composé également du Lot D1a, en cours de consultation, et de la Redoute des Hautes Bruyères.


Pour plus d’informations :  www.linkcity.com

Abonnez-vous à nos newsletters !