© Mariela Apollonio

Au sud de l’Espagne, entre Valence et Bénidorm, la casa Sardinera est accrochée à flanc de montagne. Surplombant une crique d’une eau turquoise, elle offre une vue époustouflante sur la mer Méditerranée.

Le bois massif modifié Accoya®, reconnu pour ses qualités en matière de durabilité et de stabilité dimensionnelle, a été choisi pour les persiennes, les plafonds et les meubles. L’idée de départ pour l’architecte Ramon Esteve était de profiter de la situation panoramique exceptionnelle du lieu, afin de créer un environnement de contemplation, de détente et jouir de l’exclusivité du lieu.

Des alternances de bois Accoya ® et de béton selon les façades

La maison offre une image contrastée : la façade Ouest, qui permet l’accès à la maison, est recouverte par un système de lattes réglables et motorisées en bois Accoya® blanchi. Ce système de brise-vues permet à la fois de protéger l’intérieur de la villa du soleil, et de s’abriter des regards de la rue. Le bois Accoya®, distribué par le groupe Gamiz en Espagne, est idéal pour une utilisation en extérieur : grâce à sa très grande durabilité et son excellente stabilité dimensionnelle, il offre une excellente résistance aux intempéries et aux rayons UV.

Les troncs noués des oliviers donnent du caractère à la façade arrière, revêtue de lattes motorisées et réglables en bois Accoya®. Au contraire, la façade côté mer est beaucoup plus ouverte et transparente. Un ensemble de murs en béton s’élancent dans différentes directions, élargissant les points de vue. Les murs verticaux sont délimités par de longs surplombs horizontaux qui s’étendent à la recherche de la mer, devenant ainsi des auvents pour délimiter la terrasse. La particularité de la casa Sardinera est que ces auvents s’emboîtent en saillie entre les murs, augmentant la tension visuelle et créant ainsi des sensations contradictoires entre masse et légèreté.

Les vues vers l’extérieur sont encadrées entre les plans architecturaux et l’eau de la piscine, découpée vers l’horizon.

Quand béton et bois se confondent

Tous les éléments structuraux de la maison sont en béton apparent, tandis que les cloisons sont en bois et en verre. Les textures de béton blanc et de bois massif Accoya® blanchi sont si semblables qu’elles peuvent parfois être confondues, établissant ainsi un dialogue harmonieux.

Le bois Accoya®, fabriqué à partir d’un procédé de modification moléculaire et issu de bois provenant de forêts de plantation certifiées FSC®, est aussi utilisé pour les plafonds, les murs et les meubles de la maison. Les performances du bois massif Accoya® en termes de stabilité dimensionnelle proposent un résultat esthétique et performant dans le temps, sans aucune déformation. Le bois Accoya® a également reçu une certification Cradle to Cradle (C2C) « Gold » pour ses performances environnementales et sa recyclabilité à l’infini, ainsi qu’une distinction C2C « Platine » après avoir démontré que le bois ne contenait aucune trace de toxicité.

Le mobilier, dessiné par Ramon Esteve Estudio, est en bois massif Accoya®

Parmi les espaces de réception situés au rez-de-chaussée, le salon tient un rôle de premier plan avec une paroi vitrée de 6 mètres de haut, en angle, pour ouvrir le panorama vers la mer. A l’étage, chaque volume accueille une chambre et sa terrasse, située sur le surplomb créé par les auvents. Les grands voilages blancs donnent un caractère aérien à l’intérieur de la maison.

Au sous-sol, en plus du garage, se trouvent une salle de sport et une piscine intérieure, avec sauna et vestiaire. Les piscines intérieures et extérieures, situées à différents niveaux, sont reliées par une fenêtre longitudinale, à travers laquelle l’eau projette des ombres. Sous la piscine extérieure une citerne de 100 000 litres recueille l’eau de pluie utilisée pour l’arrosage du jardin.

Une maison belle et fonctionnelle à la fois

La maison a été conçue avec des critères de durabilité et a obtenu la certification énergétique A. Toute la maison est contrôlée par un système de gestion automatisé : climatisation, éclairage, arrosage, de sorte que la consommation d’énergie de la maison est gérée de manière optimale. Sur l’un des toits, un chauffe-eau solaire alimente l’eau sanitaire et les piscines. Cette solution est complétée par une pompe à chaleur. Tout l’éclairage de la maison est assuré par des LED réglables qui sont intégrées dans l’architecture.

« Le résultat est une maison dans laquelle se trouvent de multiples espaces où contempler la mer, de chacune de ses pièces intérieures ou de ses espaces extérieurs. » Ramón Esteve.


Pour plus d’informations : www.accoya.com

Abonnez-vous à nos newsletters !