L’attraction principale du « Landesgartenschau » (exposition régionale d’horticulture) à Bad Iburg a été réalisée en collaboration avec PASCHAL en un temps record.

La cage d’ascenseur servant à l’accès pour les personnes à mobilité réduite au sentier des cimes s’élève à 31 m de hauteur et permet à tous les visiteurs d’accéder facilement aux chemins en construction métallique se trouvant à une hauteur élevée comprise entre 10 et 28 mètres. Le sentier des cimes, long de 440 mètres, serpente le long de 630 arbres cartographiés.

Le point d’orgue du « Landesgartenschau »

La tour en béton armé de 31 mètres de haut abrite la cage d’ascenseur et dessert la structure en acier en forme de V avec des escaliers périphériques comme point d’appui et de soutien.

Plusieurs plates-formes viennent interrompre cette échelle vers le ciel. L’ascenseur offre la possibilité aux personnes à mobilité réduite de monter et descendre sur deux plates-formes.

L’entreprise de construction locale Holtmeyer GmbH était chargée de terminer la construction en béton armé de la cage d’ascenseur avant le début de l’hiver afin que les travaux de construction métallique puissent ensuite démarrer.

En tant que client de longue date et véritable fan de PASCHAL, Jens Holtmeyer s’est adressé au fabricant de coffrages basé à Steinach. L’entreprise de construction Holtmeyer GmbH dispose de ses propres systèmes PASCHAL, mais elle n’est pas équipée de systèmes grimpants, indispensables pour la « construction d’une tour » en béton armé.

Un calendrier de construction à courte échéance et des fondations complexes

L’attribution du contrat à brève échéance et l’approche de l’hiver ont rendu la réalisation du projet urgente. De plus, tous les travaux de fondation, aussi bien pour la cage d’ascenseur que pour les fondations des piles métalliques du chemin des cimes ont dû être réalisés au moyen de pieux forés nécessitant des efforts importants et beaucoup de temps.

Une construction des fondations pour la cage d’ascenseur avec une semelle portante pour la construction de l’escalier métallique

La semelle de support de 8,5 x 8,5 mètres et d’une épaisseur de 0,80 mètre a été réalisée au moyen de 16 pieux forés. La fosse de l’ascenseur est entourée de voiles en béton armé de 1,20 m d’épaisseur et dépasse 1,30 m de profondeur. En dessous se trouve une dalle en béton armé de 0,50 m d’épaisseur. L’entreprise de construction Holtmeyer GmbH a utilisé le système de coffrage LOGO.3 de la marque PASCHAL pour coffrer la structure de base. Les voiles de la cage en béton armé de 0,30 m d’épaisseur avec une dimension intérieure de 2,75 m / 2,75 m reposent sur la semelle en béton armé de 0,80 m d’épaisseur. La cage d’ascenseur construite au-dessus a été bétonnée par l’entreprise de construction Holtmeyer GmbH avec uniquement deux systèmes PASCHAL.

Des systèmes de coffrage sophistiqués et une préparation parfaite des travaux

Le coffrage interne a été réalisé avec le système LOGO.3 équipé d’angles intérieurs de décoffrage. Les angles intérieurs de décoffrage sont parfaitement adaptés pour réaliser des coffrages et décoffrages rapides. Après le pivotement en retour, l’ensemble de l’unité de coffrage intérieure a été soulevée par une grue à la phase de bétonnage suivante. Cette opération nécessitant une grue de chantier a été effectuée 11 fois.

Pour coffrer les côtés extérieurs de la cage, le coffrage LOGO.3 a été combiné avec le système grimpant de 240 cm.

Une planification du coffrage pratique et efficace 

Les experts en coffrage de PASCHAL ont rapidement élaboré une solution de coffrage optimale pour l’équipe de l’entreprise de construction Holtmeyer GmbH. Leur proposition avait prévu que l’entreprise de construction n’aurait besoin que de 4 unités grimpantes.

Une structure solidement ancrée grâce au cône d’ancrage M30 / DW15

Le cône d’ancrage développé par PASCHAL est homologué par le DIBt pour des profondeurs d’ancrage allant de 250 à 400 mm comme ancrage de voile standard, (numéro d’homologation : Z-21.6.2042). Il existe un système commun pour ancrer tous les systèmes grimpants et toutes les consoles de PASCHAL.

En concertation avec l’ingénieur structure, les experts en coffrage de Steinach ont planifié les phases de bétonnage et la hauteur d’ancrage pour que la 1ère coulée de béton atteigne une hauteur de 3,05 m et que les coulées suivantes puissent être répétées 9 fois avec une hauteur de 2,90 m.

Pour la finalisation de la cage, une seule coulée de béton d’une hauteur de 2,00 m a dû être réalisée et s’est achevée par la couverture horizontale de la cage.

Un seul « mariage » suffit

Une unité grimpante complète composée d’une unité de coffrage verticale avec des consoles et des échafaudages de protection a été « mariée » une seule fois et soulevée par une seule levée de grue sur le site d’exploitation respectif. Arrivée sur le lieu d’utilisation, l’unité complète est ancrée dans la structure finale en béton armé avec 2 dispositifs d’ancrage.

Pour la fixation des points d’ancrage suivants, un temps de durcissement du béton frais de 36 heures a été nécessaire pour réaliser la cage d’ascenseur à Bad Iburg. En raison du temps froid, l’entreprise de construction Holtmeyer GmbH a utilisé du béton C 35/45 pour les dernières phases de bétonnage en mi-novembre 2017.

Préparation des travaux : les principes fondamentaux

Jens Holtmeyer et son équipe ont utilisé le système grimpant de PASCHAL pour la première fois. Son équipe et lui-même sont élogieux lorsqu’ils parlent du service de PASCHAL. Peu de temps avant l’achèvement de la cage en béton armé, l’entreprise de construction Holtmeyer GmbH a reçu la visite de nombreux collègues sur le chantier de construction qui voulaient constater par eux-mêmes l’avancement rapide et précis de la construction.

À l’occasion de cette visite, Jens Holtmeyer et le chef de chantier Daniel Hehmann ont expliqué le plan de coffrage réalisé par PASCHAL : « Les documents pour la préparation des travaux fournis par PASCHAL sont planifiés de manière si détaillée et compréhensible que mon équipe a pu immédiatement assembler les unités grimpantes. Avant la première utilisation du système grimpant, un monteur PASCHAL présent sur le site a vérifié l’exactitude de l’installation et n’a constaté aucun défaut. »

La manière perfectionnée dont PASCHAL aide ses clients à réaliser leurs travaux de construction peut se retrouver dans le dessin précis et clair réalisé par la société PASCHAL à l’aide de leur logiciel interne PASCHAL-Plan pro.


Pour plus d’informationswww.paschal.de

Abonnez-vous à nos newsletters !