La société Montabert, fabricant de matériels de démolition située à Saint-Priest, a sollicité Perrier Déconstruction, entité de Colas Déconstruction, afin de réaliser les travaux de désamiantage de la toiture en fibrociment de son bâtiment principal et la pose d’une nouvelle toiture.

Une surface de désamiantage importante

L’usine de Montabert est implantée sur un terrain de 70 000 m². Son bâtiment principal, dans lequel se situent les ateliers U1 et U2 ainsi que les bureaux, représente à lui seul près de 8 500 m². Comme de nombreux bâtiments construits dans les années 1960, les toitures, et les faux-plafonds fibro-ciment contiennent de l’amiante. Ainsi, d’importants travaux de désamiantage sont apparus nécessaires avant la pose de la nouvelle toiture. Au total, ce sont 190 tonnes de matériaux amiantés et 100 tonnes de verres armées qui seront déposés.

Un groupe, des synergies

Ce chantier d’envergure exige des compétences spécifiques, c’est pourquoi Perrier Déconstruction travaille en synergie avec SMAC et Aximum, deux filiales du groupe Colas. Perrier Déconstruction a pour mission les travaux de désamiantage des 8 500 m² d’ateliers, SMAC posera la toiture définitive et Aximum réalisera les installations électriques, l’éclairage et la pose des blocs de secours.

Un chantier à fortes contraintes

La présence de nombreux compagnons d’entités et de corps de métiers différents sur un seul et même chantier engendre une forte co-activité. Cette contrainte, le conducteur de travaux, en tant que responsable du chantier, se doit d’y faire face pour que celle-ci ne constitue pas un obstacle au bon déroulement des travaux. La communication est donc de mise pour gérer les plannings et les impératifs de chacun. En outre, la proximité des 440 salariés de l’entreprise et ce, pendant toute la durée des travaux, constitue également une contrainte de taille. En effet, l’entreprise Montabert n’a pas souhaité interrompre sa production pendant l’intervention des 45 compagnons. Dans ce contexte particulier, des mesures de sécurité sont imposées pour éviter tout accident.

Les travaux, débutés en octobre dernier, doivent s’achever en septembre 2018.


Pour plus d’informations :   www.colas-deconstruction.fr

Abonnez-vous à nos newsletters !